Musique
Live Report : concert privé So Music de Julian Perretta au Trianon (9/05/11)

Live Report : concert privé So Music de Julian Perretta au Trianon (9/05/11)

11 mai 2011 | PAR Laurene Saby

Révélé en 2008, Julian Perretta, à peine 22 ans, était sur la scène du Trianon lundi soir. Ce concert privé, organisé en partenariat avec la Société Générale et Universal Music, était réservé à une poignée de privilégiés. Récit d’un concert intimiste et plaisant.

21h le concert commence. Invités par la Société Générale grâce à leur carte So Music, les fans de Julian Perretta sont au rendez-vous. Dans la fosse du Trianon, des jeunes filles en émoi trépignent sur leurs talons tandis que la gente masculine, beaucoup plus sceptique (en apparence en tout cas),patiente. Sur scène, cinq musiciens, aussi jeunes que le chanteur, font résonner les premiers accords du tube « Wonder Why ». Julian arrive, tout sourire (coincé), les projecteurs se braquent sur lui : Les tatouages, les boucles noirs en pagaille, le style nonchalant du jeune premier voulant faire blasé forment sa panoplie. Un peu sur la réserve lors du premier refrain, Perretta se lâche sur « Stitch Me Up », pour le plus grand plaisir de ces dames. La voix est soul, le timbre est MickaelJacksonien et les musiciens sont bons. Malgré quelques tics, l’artiste a tout d’un grand. Et ça se ressent dans le public : il fait chaud, ça crie, ça saute en rythme (le plancher résiste à peine), ça chante en cœur, bref que du bonheur.

Les chansons s’enchaînent, l’entraînant « Ride My Star » remporte un franc succès et « 1986  » balance pas mal. Entre ses créations, Julian Perretta offre au public des reprises bien choisies et revisitées avec justesse, tel que le « Miss You » des Stones, « If I Ever Feel Better » de Phoenix ou encore un surprenant « SexyBack » de Timberlake à la sauce Rock. Le chanteur connaît son public et n’hésite pas à encourager ses fans en les qualifiant de « sexy parisians girls ». Réaction immédiate : nos tympans sont mis à rude épreuve. Mais Perretta ne manque pas d’humour, et imite l’accent français du mec saoulé par sa copine qui « écoute TOUJOURS Julianne Pérétha dans la voiture. » Second degré, le jeune homme n’a pas la grosse tête, et transpire comme une authentique Rock Star. Terminant par son successful « Wonder Why », l’artiste clôt un concert qui donne envie de redevenir une groupie.

Sa Bio et son Actu :  à tout juste 18 ans, Julian Perretta accompagne Mark Ronson (célèbre producteur, guitariste et DJ anglais) pour une tournée européenne et commence à se faire connaitre. En 2008, le succès est au rendez-vous lorsque le jeune homme sort son premier single « Wonder Why », après avoir signé un contrat chez Sony. Le Buzz autour de lui a lieu lorsque le célèbre Bloggeur Perez Hilton fait de « Wonder Why » la chanson de l’année. Julian Perretta part alors en tournée aux Etats-Unis,  et chante avec Beyoncé en Angleterre lors de la tournée de cette dernière. En 2010, il signe chez Universal Music et sort son album, intitulé du même titre que son deuxième single « Stitch Me Up ». Le jeune artiste  fait les premières parties de la tournée européenne de James Blunt et se produit sur de nombreuses scènes à travers l’Europe. En juin, l’album de Julian Perretta ressortira avec deux nouveaux titres inédits : « Somebody Love Me » et « Feel Better ».

 

(c) visuel : streetgeneration.fr, npgmonaco.over-blog.com

Microsoft met le prix, rachète Skype et devance Google
Prix Francine et Antoine Bernheim pour les Arts, les Lettres et les Sciences remis à Sonia Wieder-Atherton, Albert Memmi et Shmuel Trigano
Laurene Saby

2 thoughts on “Live Report : concert privé So Music de Julian Perretta au Trianon (9/05/11)”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *