Musique

Live report : Chloé Van Paris met en scène un show Burlesque à la Nouvelle Eve pour la sortie de ses 3 nouveaux CDs

06 octobre 2010 | PAR Yaël Hirsch

Vendredi 1ier octobre, Chloé Van Paris organisait un show burlesque sur la scène irrésistible de la Nouvelle Eve. La fête et le charme étaient de la partie à cette soirée aux convives très élégants. L’on fêtait la sortie de Trois nouveaux Cds de la chantre des « Van Paris Glamour Party »: 3 nouvelles anthologies consacrées à Cole Porter, George Gerschwin, ainsi que Rodgers, Berlin et Kern. Un hommage très réussi à la crème de la musique populaire depuis les années 1950 et à la beauté sous toutes ses formes, des plus athlétiques aux plus coquines.

Minuit, devant la Nouvelle Eve. En ce vendredi premier octobre, Pigalle bat son plein. Et une foule très élégante d’hommes et de femmes griffés Burlesque et vintage se presse aux portes de la Nouvelle Eve, attendant avec le sourire sous la pluie que le public du Show de première partie de Soirée sorte. Chacun prend place aux confortables tables du cabaret de la rue Fontaine, après un petit passage au « Bar à Bulles ». Les manteaux tombent et l’on découvre du style, du vrai. Les invités ont joué le jeu : certaines femmes ont choisi des robes vintage belle époque, d’autres jouent sobrement la carte de la « flapper » d’entre-deux-guerre, toutes en noir. Les chignons sont parfaitement crêpés et les accroche-coeurs livrent bataille sur les joues pâles et les lèvres vermillon. Les hommes aussi se sont habillés : chapeaux, tuxedos, et roses à la boutonnière. Le Burlesque est un jeu de rôles qui permet à chacun d’exprimer une beauté non glacée. Puis le Show commence, dans un déluge de plumes, bleues pervenche ou vert paon. Il ne s’arrête plus jusqu’à deux heures. Sur des musiques que nous connaissons tous, « Night and Day », de Cole Porter en tête. Certaines danseuses  s’effeuillent avec grâce, d’autres jouent du Hula Hoop avec une dextérité impressionnante, le sourire mutin au coin du visage. Les tenues sont impressionnantes. Et le public reste scotché devant les corps en mouvement des danseuses. Coquines, mais jamais vulgaires, elle séduisent tout en douceur. Et l’on serait bien resté encore des heures à les voir danser. En sortant, quelques couples légèrement pompette fument et jouent avec les masques qu’on leur a distribués. Phrase finale d’un élégant à sa belle : « Chérie, je crois que je vais te faire l’amour cette nuit ». Une bien jolie conclusion à une soirée superbement réussie.

Avec son père, Francis Dreyfus, Chloé van Paris a créé la collection Jazz Référence qui en près de dix ans et plus de cinquante titres s’est imposée comme l’anthologie de jazz incontournable. Après la sortie de « Broadway Melodies », l’an dernier la starlette continue son immersion dans le Grand répertoire populaire américain. Elle propose 3 nouveaux Cds de collection, rendant hommage à 5 des plus grands compositeurs du « Great American Songbook » : Cole Porter, George Gerschwin, ainsi que Rodgers, Berlin et Kern. Disponible depuis le 1er octobre chez Dreyfus.

Nouvelle soirée parisienne : les before de Fonnel et Bianka
Festival Lumière 2010, du 4 au 10 Octobre, à Lyon
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *