Musique
Les premières photos du concert de Nirvana dévoilées par une ado

Les premières photos du concert de Nirvana dévoilées par une ado

24 juillet 2015 | PAR Elodie Schwartz

Les fans du groupe grunge vont êtres ravis. Maggie Poukkula, fille d’un ami de Kurt Cobain, a publié sur Twitter, sans le savoir, les premières photos du concert de Nirvana. Des images inédites du groupe à ses débuts, il y a 28 ans…

Sans le savoir, Maggie Poukkula, une jeune américaine de 19 ans, a fait des heureux et ravivé par la même occasion la nostalgie des fans du groupe Nirvana. Comment ? En publiant le 16 juillet dernier sur son compte Twitter les photos du premier concert donné par le groupe de rock alternatif en 1987 à Raymond dans l’État de Washington, rapporte Le Figaro. C’est le père de la jeune fille, Tony Poukkula, qui fréquentait Nirvana à ses débuts, qui a pris les précieux clichés sur lesquels on retrouve Kurt Cobain plus blond et chevelu que jamais au chant et à la guitare, Krist Novoselic à la basse et Aaron Burckhard à la batterie (plus tard remplacé par Dave Grohl). Tony Poukkula s’invite même à la guitare sur quelques chansons.

 

« Je n’ai pas réalisé que c’était quelque chose d’historique »

Maggie Poukkula n’avait aucune idée de la valeur des images qu’elles a publié sur le réseau social. « Mon père me les a montrées il y a un certain temps, mais il n’a jamais dit ce qu’il se passait sur ces photos. Je l’ai découvert à cause de tous les articles. Je n’ai pas réalisé que c’était quelque chose d’historique. Je pensais que c’était juste des photos cools de mon père et de Kurt jouant ensemble », explique-t-elle au magazine Rolling Stone.

Publiées avec ce message « Pictures of my dad and Kurt Cobain playing together back in the day » ( les photos de mon père et Kurt Cobain jouant ensemble à l’époque), les clichés n’ont pas tardé à recevoir de nombreux messages de remerciements de la part de fans et à faire le tour du Web. Selon le magazine musical, une partie de la set list de ce concert est connue. Nirvana aurait joué deux reprises de Led Zeppelin (« Heartbreaker » et « How Many More Times »), ainsi que des démos de leurs premiers titres (« Aero Zeppelin », « Mexican Seafood », « Pen Cap Chew », « Hairspray Queen », « Spank Thru » et « If You Must »).

Visuels : © Flick Creative Commons

[Festival d’Avignon] Les résonances de Camp Claude, Superpoze et My life is a weekend
[Critique] « Des apaches » de Nassim Amaouche. Conte réaliste sur la communauté kabyle du réalisateur d’Adieu Gary
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *