Classique

Les concerts classiques et lyriques de la semaine du 24 juin

Les concerts classiques et lyriques de la semaine du 24 juin

26 juin 2019 | PAR Paul Fourier

L’équipe classique et lyrique de Toute La Culture vous parle comme chaque semaine des concerts qu’elle a choisis et qu’elle va ou aimerait entendre. Suivez le guide.

Cette dernière semaine du mois de juin sent la fin d’année dans les lieux musicaux traditionnels et les départs vers les nombreux Festivals français ou étrangers, que toutelaculture essaiera de vous faire vivre au mieux …

Lundi 24 juin (20h30), à la Philharmonie de Paris (Grande Salle Pierre Boulez), dans le cadre de la célébration Berlioz, aura lieu le « Concert Monstre » comme l’avait intitulé lui-même le compositeur. François-Xavier Roth, Les Siècles, Jeune Orchestre Européen Hector Berlioz, six chœurs réunis (chef de chœur Frédéric Pineau) ainsi que le ténor Julien Dran, en tout 500 artistes sur scène, donneront ensemble un programme tout Berlioz, monumental, en grand partie avec des œuvres méconnues. Ce sera un point fort de l’année Berlioz !

Mardi 25 juin (20h30), Alexandre Bloch dirige l’Orchestre National de Lille dans la Symphonie N°5 de Malher au Festival de Saint-Denis

Ce même jour, Boris Berezovsky consacrera, au Théâtre des Champs-Elysées, un récital au répertoire russe, et notamment à Rachmaninov.

Jeudi 27 juin (20h30), au Festival de Saint Denis, venez découvrir A child of our time, le magnifique oratorio que Michael Tippett écrivit en réaction à la terrible Nuit de Cristal. L’Orchestre National de France et les Chœurs de Radio France seront dirigés par la jeune Mirga Gražinyte-Tyla, nouvelle directrice de l’Orchestre Symphonique de Birmingham, une baguette à suivre !

Jeudi 27 juin (20h), dans sa troisième carte blanche au Théâtre des Champs-Elysées, David Fray jouera les admirables variations Goldberg de Bach.

Du Jeudi 27 juin au samedi 29 juin, le dernier week-end du 10e Midsummer Festival se déroulera au Théâtre Elisabetain du château d’Hardelot (Pas-de-Calais). Jakub Jozef Orlinski et Il Pomo d’Oro, François Lazarevitch et Les Musiciens de Saint-Julien, Sébastien Daucé et l’Ensemble Correspondances donneront leur programme de haute volée.

Vendredi 28 juin et samedi 29 juin, on pourra voir une (petite partie) de Licht (Lumière), le cycle de sept opéras (qui dure au total 29 heures) dans lequel Karlheinz Stockhausen tente de recréer le monde. Rassurons nous, pour Samstag (Samedi), il n’y en aura que pour 4h30. Le spectacle sera présenté en deux parties : la première à la Cité de la musique (de 18h30 à 21h) et la seconde à l’Église Saint-Jacques-Saint-Christophe (de 22h à 23h).

Samedi 29 juin (20h) au Grange au Lac à Evian-les-Bain, c’est l’ouverture des Rencontres Musicales d’Evian, avec Janine Jansen au violon, le Tonhalle Orchester Zürich, sous la direction de Herbert Blomstedt dans un programme Brahms. Le festival se poursuite jusqu’au 6 juillet.

Samedi 29 juin (20h30) la violoncelliste Alisa Weilerstein s’attaquera à l’Intégrale des suites de Bach, rarement donnée en une seule soirée. Ce sera à la Légion d’Honneur dans le cadre du Festival de Saint Denis

Hors de nos frontières :

Les 24, 27, 29 juin, on pourra entendre Hamlet de Ambroise Thomas au Deutsche Opera de Berlin avec une distribution de haut vol (Florian Sempey, Diana Damrau, Ève-Maud Hubeaux, Nicolas Testé, …).

Jeudi 27 juin (19h), Kirill Petrenko donne le coup d’envoi du Festival d’été de l’Opéra de Munich avec Salomé de Richard Strauss dans une mise en scène de Krzysztof Warlikowski.

visuel : © Festival de Saint Denis

 

« Journal d’un AssaSynth, tome 1 : Défaillances systèmes » de Martha Wells : Prix Hugo 2018
Félix Dufour-Laperrière : « Je pense beaucoup l’animation comme dialoguant avec les arts visuels »
Paul Fourier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *