Musique
Les 33èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes auront lieu du 1er au 3 décembre

Les 33èmes Rencontres Trans Musicales de Rennes auront lieu du 1er au 3 décembre

30 novembre 2011 | PAR Liane Masson

La 33ème édition des Trans Musicales de Rennes aura lieu du 1er décembre 3 décembre. Ce festival curieux et éclectique réunit chaque année des artistes du monde entier, témoignant de l’effervescence de la scène musicale. Au programme cette année : Christine, Hollie Cook, Hanni El Khatib, Stuck In The Sound, Spank Rock, Zomby, Pockemon Crew …

Dans cette programmation internationale qui mêle jeunes talents et artistes confirmés et navigue sans complexe entre des styles musicaux aussi variés que le rock, le dubstep, le reggae, le hip-hop, le jazz ou le folk, il aura assurément des découvertes à faire, des coups de cœur à revivre et de multiples concerts qui satisferont vos goûts les plus divers et DJ-sets endiablés.

Cette année la 33ème Rencontres des Trans Musicales de Rennes ouvrira ses portes aux principaux lieux culturels de la ville, se réappropriant la salle de concerts Le Liberté et investissant le Parc expo pour les deux dernières soirées. « C’est la première édition d’un nouveau cycle pour les Trans Musicales », a déclaré Béatrice Macé, directrice du festival, lors de la présentation de la programmation 2011, en septembre dernier.

Difficile de trouver une ligne directrice dans cette édition 2011 qui mêle allègrement les genres. Le reggae de Hollie Cook côtoiera ainsi la pop fantaisiste de la drôle Maylee Todd, la soul veloutée du très prometteur Michael Kiwanuka, le free-jazz du saxophoniste Colin Stetson, ou encore le reggaeton teinté de hip-hop du groupe brésilien Zé Brown.

Pas de tendances ni de pays particulièrement mis à l’honneur par le festival pour cette 33e édition, mais un large choix d’artistes de qualité, qui, on l’espère, sauront vous enthousiasmer !

The sea is My Brother, le premier roman de Jack Kerouac est édité
François Chaignaud ou comment manier avec élégance luxure et volupté
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *