Musique

Le retour des Libertines

01 avril 2010 | PAR Mikaël Faujour

La bande à Carl Barât et Pete Doherty s’est réunie sur scène pour la 1ère fois depuis près de 6 ans, confirmant le projet d’une reformation dont Barât avait déjà fait état. D’abord prévue pour 2011, cette reformation pourrait se confirmer plus tôt que prévu.

 

En janvier, Carl Barât avait confirmé l’idée d’une réunion de l’un des groupes les plus décisifs du rock des années 2000, The Libertines, dont il était l’une des deux têtes avec le turbulent Pete Doherty.

Mais, répondant aux rumeurs qui évoquaient une réunion lors du festival de Leeds et Reading, il avait écarté cette possibilité pour l’année 2010, estimant que son planning et celui de Doherty étaient trop chargés pour cela.

Pourtant, hier soir, le groupe s’est produit pour la première fois sur scène depuis 2004, au bar Boogaloo, à Londres, après une conférence de presse évoquant le retour du groupe. Les Libertines ont débuté leur set avec une relecture de « Georgia On My Mind », le classique de Ray Charles. Après avoir taquiné le public en débutant le classique « Can’t Stand Me Now », Carl Barât a lancé au public : « Si vous voulez savoir comment ça termine, il va falloir que vous veniez à Reading »… Puis, après une petite discussion avec Doherty, le groupe a joué intégralement le morceau.

Le groupe annonce n’avoir pas l’intention de jouer des nouveaux morceaux. Pete Doherty a même plaisanté, en annonçant qu’il fallait déjà se souvenir des riffs des Libertines.

La reformation des Libertines sera donc l’attraction majeure du festival de Leeds et Reading cet été. Reste à espérer que les nouvelles tribulations juridiques de Pete Doherty, suspecté au sujet de la mort de Robin Whitehead par overdose en janvier, ne conduiront pas à une nouvelle annulation…

« Rise Up », nouveau clip de Cypress Hill
Clap de fin pour Geneviève de Fontenay
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *