Musique

Le R&B accueille Sabrina Claudio avec un premier album teinté de nostalgie

Le R&B accueille Sabrina Claudio avec un premier album teinté de nostalgie

09 octobre 2017 | PAR Donia Ismail

Aux portes des rêves, Sabrina Claudio nous dévoile un premier album intrigant. About Time est d’une pureté hypnotique, et fait de la jeune auteure compositrice l’un des futurs grands noms du R&B. Focus sur un diamant à l’état brut.

Si vous n’avez jamais entendu le doux nom de Sabrina Claudio, cet article est l’occasion de rattraper votre retard. Après un EP, Confidently Lost, très remarqué par la presse américaine, Sabrina Claudio conquit l’univers musical avec un premier album intrigant, hypnotique. Du grand Claudio, comme on les aime.

Sensualité. Car s’il fallait définir le style Sabrina Claudio en un mot, sensualité conviendrait parfaitement. Elle frôle les notes, les sublime de sa voix aussi douce que la soie. Elle poursuit son parcours musical, sa recherche d’un R&B minimal empreint d’une nostalgie envoutante. Elle explore ainsi un univers quasi inconnu, mis de coté par les radios américaines. Elle invente son propre genre: à la croisée d’un R&B des années 1990 et d’une fraicheur. Elle crée un dreamy R&B, et enchante en un claquement de doigts son auditoire. Le jazz n’est pas loin lui aussi. Le R&B se change en dark jazz au détour d’une chanson: Stand Still est l’une de ses explorations.

« In the life of a rose / I’ve lived and died hundred times / You’ve watched me open, bloom, wilt, rot / And start over ». ( Dans la vie d’une rose / J’ai vécu et je suis morte une centaine de fois / tu m’as vue éclore, fleurir, faner, pourrir / Et tout recommencer).

Ce sont ces mots qui ouvrent le premier album de l’auteure compositrice américaine. La sensualité, elle en joue. La diction, les intonations, la voix tremblante en fin de phrases. Elle se compare à une rose qui vit, meurt puis renait. Elle pose alors ce qui s’apprête à être le film conducteur de tout son album: le temps.

About Time est hypnotique, tout comme sa chanteuse. Elle nous transporte hors du temps. C’est une pause dans la réalité. Par les seuls effets de sa voix, elle arrête le temps, et se dévoile en douze chansons. About Time est une introspection de la chanteuse. Aux sons acidulés d’un R&B adolescent ou d’un dark jazz ténébreux, apparait l’héritage de la jeune prodigieuse. La Bossa Nova fait une courte apparition au rythme groovy de Wait. Sabrina Claudio ne s’arrête pas à un seul genre. Elle vacille à travers les sons, explore son être et nous délivre l’un des albums R&B de la rentrée à ne pas rater.

Gagnez 5×1 place cinéma pour le film L’Ecole Buissonnière de Nicolas Vanier accompagnée du livre.
L’Agenda classique de la semaine du 10 octobre
Donia Ismail

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *