Musique

Le nouveau clip de Miley Cyrus fait scandale

11 octobre 2010 | PAR Sonia Ingrachen

L’actrice et chanteuse Miley Cyrus vient à peine de sortir son nouveau clip que déjà la presse puritaine brandit le drapeau de la bienséance.

L’ex-star pour ados s’affiche dans un nouveau clip dont le style plus rock’n’roll s’écarte nettement de ce que ses fans avaient l’habitude de voir. Après avoir été la vedette de la sitcom Hannah Montana (voir notre dossier) et vendu plus de 18 millions d’albums, l’actrice-chanteuse entend bien s’éloigner de son image virginale afin de conquérir un nouveau public et opérer un changement de style dans la lignée de Katy Perry et autres popstars.

La jeune fille, qui proclamait il y a encore un an qu’elle était toujours vierge, met en avant son sex appeal dans ce nouveau clip. On l’y voit se préparer pour sortir en boîte, se maquiller, sortir court vêtue (avec un filet tout sauf sexy sur la tête) et danser dans la foule. Mais doit-on vraiment s’offusquer de si peu? Ce nouveau clip censé être polémique n’a en réalité rien de franchement scandaleux. On est loin des clips dénudés de Britney Spears ou de Lady Gaga.

Lors de la sortie du clip, le Parents Television Council (le conseil télévisuel parental américain) a  reproché à la starlette ses images trop sexy. Le président de l’association Tim Winter s’insurge : « Il est regrettable qu’elle participe à une vidéo sexualisée comme celle-ci (…). Elle envoie des messages à ses fans qui sont diamétralement à l’opposé de tout ce qu’elle avait fait jusqu’à maintenant. Elle construit sa gloire et sa fortune sur le dos des jeunes filles et cela nous déçoit qu’elle décide de s’éloigner de ses fans aussi rapidement ».

« Who Owns My Heart ? » est une chanson qui ressemble à celles que l’on entend dans les mauvaises boîtes de nuit ,à l’image de celle dans laquelle Miley Cyrus se trémousse dans le clip. La voix électronique de la chanteuse fait monter une nausée tout comme la musique standardisée et pré-mâchée qui l’entoure. Quant aux paroles,  elles vont à l’essentiel, à l’image du refrain : « Qui possède mon coeur ? Est-ce l’amour ou l’art ?/ Car la façon dont tu bouges me rend confuse/Et je ne peux pas dire si c’est le rythme ou les étincelles /Qui possède mon coeur ? Est-ce l’amour ou l’art ?/ Tu sais, je veux croire que nous sommes une pièce maîtresse/Mais des fois c’est dur de dire dans l’obscurité/ Qui possède mon cœur ? ». Cruel dilemme qui vaut bien celui de l’âne de Buridan, ou le non moins impossible choix entre le pain au chocolat et le croissant, ou entre Jésus et Barrabas.

Au final, si l’on devait être scandalisé par quelque chose, c’est bien par ce sous produit de la télévision américaine.



Le King of rock and soul Salomon Burke est mort
L’inepte travail de Jean-Pierre Garnier sur La coupe et les lèvres
Sonia Ingrachen

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *