Musique

Le métissage musclé des Gogol Bordello

26 avril 2010 | PAR Yaël Hirsch

Les pères fondateurs du « Gypsy Punk » sont à nouveau dans les bacs, avec un 5e album studio, produit par Rick Rubin , »Transcontinental Hustle » (American Recordings / Sony). Leur premier single, « Pala Tute » (téléchargeable gartuitement ici) est une invitation à danser avec le printemps. Leur tournée, le « Casa Gogol Tour » commence sur une note généreuse en faveur du Tibet dans la ville originelle du Gogol Bordello, New-York, avant de passer par Paris, le 18 mai à l’Elysée Montmartre.

Avec son fort accent slave en anglais, le new-yorkais d’origine ukrainienne Eugene Hutz mène du bout de sa moustache un joyeux bordel de neuf âmes gitanes empunkées. Métissant les langues (langues slaves, anglais, et espagnol) et les genres (musique gitane, punk electro, folk, et rock), et pimentant la romance de guitares vertement grattées, « Transcontinental Hustle » ne décevra pas les fans. Et donnera une sacrée dose d’énergie addictive aux nouveaux convertis. Les vrilles endiablées de « Pala Tute » donnent le « la » d’un album qui donne envie de bouger très vite et très fort pour fêter le printemps. Le mot d’ordre serait plutôt cet autre titre « We are coming rougher », où les gogols géniaux s’emportent à toute berzingue. De même, « Companera », le titre éponyme de l’album, ou l’électrique et irrésistible « Rebellious love » sont des appels à danser dans les rues sous les rayons du soleil. Mais tout n’est pas uniformément fête et bordel dans ce nouvel album. Les punks au grand coeur laissent aussi transparaître des âmes vraiment romantiques, à travers une certaine mélancolie, une pointe efficace de poésie (le diablement joli « Sun on my side »), ou un souffle titanesque qui en réfère à l’ensemble des éléments (« Raise de Knowledge », « When Universes Collide » et on apprécie la mise au pluriel de « universes »…).

L’album est un seisme transcontinentental vivifiant, à se procurer chez votre disquaire dès le 10 mai.

 

Gogol Bordello, « Transcontinental Hustle », (American Recordings / Sony), sortie le 10 mai 2010.
En concert à l’Elysée Montmartre le 18 mai.

Premier single, « Pala Tute »,téléchargeable gratuitement ici.

« What was here now is gone, up and down, like everyone, walk the earth and long some cry, but when the sun comes out, when the sun comes out, it will be on your side, it will be on your side. » (Sun on my side)

Infos pratiques

The Killing : Sarah Lund mène l’enquête sur Arte
Un Gala cannois
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Le métissage musclé des Gogol Bordello”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *