Musique
Le festival MaMA investit le 18e arrondissement de Paris

Le festival MaMA investit le 18e arrondissement de Paris

14 octobre 2011 | PAR Clement Fraioli

Lancé en 2009 par le Printemps de Bourges, le festival MaMA se déroulera les 21 et 22 octobre 2011, et se veut être un lieu de rencontres musicales, destiné aux professionnels comme aux amateurs.

En effet, le festival a pour but de favoriser le dialogue entre la filière musicale française et le marché international. Cette initiative prend une résonance encore plus forte au moment où les pouvoirs publics prévoient la création d’un organisme fédérant tous les métiers de la musique (voir notre article), permettant ainsi une meilleure concertation des actions, et un rayonnement plus important. Le MaMA permet donc la rencontre entre professionnels de la filière musicale, français et étrangers: majors et indépendants du disque, producteurs de spectacles, salles de spectacles, diffuseurs et médias, secteur privé et institutions subventionnées, etc… Et, bien sûr, des artistes de tous horizons.

Ainsi, pendant deux jours, les 21 et 22 octobre, le MaMA proposera une soixantaine de concerts, des conférences, des débats, des ateliers, des déjeuners thématiques… Tout cela, dans un quartier dont le foisonnement musical en fait le berceau de la musique populaire à Paris, le 18e arrondissement.

La programmation musicale du MaMA verra donc 60 artistes se répartir dans 12 salles, ainsi que 9 lieux atypiques (bars, galeries, magasins…) prouvant que la musique n’est réservée aux lieux qui lui sont dédiés. Parmi eux, nous pouvons citer le quatuor rock’n’roll des Gush qui investira La Cigale le 21 octobre, tandis que le duo Lilly Wood & The Prick, récemment auréolé du prix « Révélation du public » aux Victoires de la musique, joueront à La Boule Noire. La journée du samedi 22 octobre sera, elle, marquée par la performance de Moriarty au Divan du Monde, et par la folk fantasmagorique du lillois Greenshape, qui viendra enchanter un des bars références du quartier des Abbesses, le Sancerre.

Vous l’aurez compris, en marge de son aspect professionnel, le festival MaMA promet de véritables expériences musicales, en donnant à voir tout aussi bien des artistes reconnus dans des salles classiques, que des artistes au public plus restreint dans des lieux plus intimistes.

Programmation complète et réservations sur le site du MaMA

 

 

Form Music Label Night au Showcase
Topographies: quand la géo rejoint la photo
Clement Fraioli

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *