Musique

Le chanteur de Radiohead, compositeur pour Broadway

Le chanteur de Radiohead, compositeur pour Broadway

14 août 2015 | PAR Elodie Schwartz

Thom Yorke a accepté de composer la bande son de Old Times, une pièce signée Harold Pinter qui sera bientôt rejouée à Broadway. Après plus de vingt ans de carrière, le leader du groupe Radiohead part à la conquête d’un monde inconnu…

Après Cyndi Lauper (Kinky Boots), Sting (The Last Ship), Branford Marsalis (The Mountaintop), Terence Blanchard (A Streetcar Named Desire) et Alicia Keys (Stick Fly), qui ont tous composé pour des comédies musicales ou pièces de Broadway, ce fut au tour du chanteur de Radiohead de se lancer.

En effet, comme l’a annoncé mercredi le Roundabout Theatre Company, Thom Yorke a fait ses débuts en tant que compositeur à Broadway. Pour la reprise de la pièce de Harold Pinter, Old Times, le leader du groupe a arrangé la bande son.

« J’ai pris du plaisir à explorer musicalement les thèmes de l’amour et de la mémoire évoqués par la pièce ainsi que le rythme, la tournure et les formules de (Harold) Pinter », aurait expliqué Thom yorke dans un communiqué. Ecrite en 1971, Old Times, qui a reçu le Prix Nobel de la littérature, brasse les questions liées à la mémoire au travers d’un couple marié accueillant une veille amie de l’épouse le temps d’une visite.

Selon France TV Info, afin d’être en accord avec l’époque de la pièce, Thom Yorke aurait enregistré ses morceaux sur des synthétiseurs. Un travail admiré par Douglas Hodge, le metteur en scène. « La musique que Thom a écrite pour Old Times donne une immédiateté et une contemporanéité à la pièce », aurait-il déclaré. Et d’ajouter qu’il espère que cette nouvelle collaboration attirera « un nouveau genre de spectateurs ».

Thom Yorke ne montera pas sur scène

Célèbre pour sa capacité à monter dans les aigus, Thom Yorke, dont le dernier album solo Tomorrow’s Modern Boxes est sorti en septembre 2014, ne montera toutefois pas sur scène pour jouer sa nouvelle composition. Selon The New York Times, le chanteur préférerait en effet rester à l’écart pour ne pas que sa célébrité prenne le pas sur la pièce.

Les avants-premières de la reprise de Old Times de Harold Pinter devraient commencer le 17 septembre prochain à l’American Airlines Theater.

Visuel : © Flick Creative Commons / The Big Chill Festival 2010

« Clothe to me », l’application qui vous habille
[Critique] « Absolutely Anything » rencontre sans étincelles entre les Monty Python et Simon Pegg
Elodie Schwartz

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *