Musique
Le 14e arrondissement organise un festival pour commémorer les 30 ans de la disparition de Brassens

Le 14e arrondissement organise un festival pour commémorer les 30 ans de la disparition de Brassens

07 novembre 2011 | PAR Liane Masson

Le 14e arrondissement commémore les 30 ans de la disparition de Georges Brassens qui fût, pendant de très nombreuses années, un de ses plus célèbres résidents. Le festival Brassens et nous s’y déroule jusqu’au 19 novembre, proposant une quarantaine d’animations entièrement dédiées au poète-chanteur. Spectacles, concerts, expositions, lectures, conférences, animations jeune public… du Brassens à découvrir sous toutes les formes !

Le samedi 12 novembre à 11h, à la librairie L’Herbe rouge (1 Bis Rue d’Alésia), l’association Le Choeur des Mots vous propose de partager le plaisir de lire des textes en choeur, pour donner une autre tonalité aux écrits de Brassens. A 15h, à la salle des fêtes de la mairie, la compagnie Pied’oeuvre présente un spectacle pour les enfants à partir de 4 ans. Dans Camarade Georges, en chantée, deux personnages clownesques dévoilent petit à petit le poète-auteur-compositeur-interprète dans une ambiance ludique. Et à 20h, au même endroit, découvrez le spectacle de slam de Laureline Kuntz qui donne à entendre des chansons de Brassens re-visitées, ré-interprétées, ré-écrites et jouées. Une proposition qui intègre conte, stand-up, improvisation, et joutes verbales autour des mots du poète.

Toujours à la salle des fêtes, samedi 19 novembre à 20h30, Joël Favreau, dernier guitariste du poète, en duo avec Christian Fourcade à l’accordéon, reprend, avec des arrangements originaux et colorés, les chansons de Brassens en mettant en lumière la richesse et la modernité étonnante des musiques du « Bon Maître ».

Et dans le hall de la mairie, profitez jusqu’au 12 novembre de l’exposition Les Copains d’abord, 30 ans déjà, présentée par Philippe Fagot, qui retrace le destin de Georges Brassens.

Le festival offre aussi l’occasion de redécouvrir l’exposition conçue par la Cité de la musique Brassens ou la liberté, réalisée par le dessinateur Joann Sfar et la journaliste Clémentine Deroudille. L’exposition, qui invite à reconsidérer la puissance libertaire de Brassens dans la France des années 50 à 80, se tiendra cette fois jusqu’au 26 novembre à la Bibliothèque Brassens (38 rue Gassendi).

 

 

Mairie du 14e arrondissement : 2 place Ferdinand Brunot, 75014 PARIS.
Salle des fêtes de la mairie : 12 rue Durouchoux, 75014 PARIS.
M° Mouton Duvernet

 

 

Visuel : (c) Fred Mella

La 6e édition d’Art en Capital aura lieu du 22 au 27 novembre au Grand Palais
Box-Office du film « Intouchables » : de la bonne surprise au phénomène (1,7 millions de spectateurs en cinq jours)
Liane Masson

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *