Musique
La playlist qui ne danse pas

La playlist qui ne danse pas

12 décembre 2021 | PAR Antoine Couder

Une première semaine de non-danse avec Ben LaMar Gay, Jaïa Rose, Waissaler en mode reprise, Monaleo et You said strange.

Veste — Jaïa Rose

Tu ne danses pas, c’est interdit. Juste on regarde, toujours fraîche, la veste on l’examine un peu couché, on peut danser allongé si si, le sol c’est la base, c’est par là que ça commence. Si c’est interdit, on pourrait dire adieu à notre simple bipédie, on se roule par terre, on continue la formule, copiée sur le portable d’une cousine d’une influenceuse. C’est pas pareil.  

Oh great be the lake — Ben LaMar Gay

Tu ne danses pas, c’est interdit. Alors on plonge en poussant des petits gémissements rituels. Nous sommes une tribu liquide et lorsque nous tendons les bras à l’horizontale, nous nous laissons envahir par les flots. La vague nous traverse, le soleil se couche et nous rêvons de devenir pierre.

We not Humping — Monaleo

Tu ne danses toujours pas et là, ça se complique. On ne fait que chanter, redire que non, on ne saute pas. Not Humping, mais façon old school, comme c’était mieux avant, les dancings et tout ça et surtout écoutez bien le petit sample de chœur qui tient la chanson tout du long. Attention, le défilé immobile se casse, on voit déjà des épaules qui bougent.

Morning colors — You said strange    

On le redit, on ne danse pas, pas un pas ni même un pas à pas. Le rock’n roll a une belle excuse pour rester figé dans son élégance désuète, il peut tenir, il peut nous embarquer dans son intériorité secrète. Alors peut-être oui on s’en sortira, on ne fera que hocher de la tête, taper légèrement des doigts. On va peut-être emménager.

Missing (feat. India Rose) — Waissaler

Eh on bouge pas même si tout ça commence plutôt mal, on a toujours dans la tête la voix de Tracey Horn alors il faudra monter haut pour sauver la mise, il faut qu’elle arrive tout doucement derrière India Rose, il faut qu’elle aide à passer de la peine au balancement, ce sera la minute 2.16 on va basculer ailleurs, on ne va pas se balancer ça aussi c’est interdit, on va juste s’envoler.

Visuel : ©Veste — Jaïa Rose

Le regard de McCurry au musée Maillol
Le Moche au Théâtre de Belleville
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionné pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Ed. du Castor Astral, septembre 2022) ainsi qu'un roman musical, à paraître cet été 2022 aux éditions de l'Harmattan.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration