Musique
La playlist en douceur

La playlist en douceur

29 avril 2019 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Sharon Van Elten, FKA Twigs, Bon entendeur, Jorja Smith (Ezra Collective) et Stats.

Cellophane — FKA Twigs

Un insecte ? Une sorte de libellule aux antennes longues et fragiles, ici des hauts-talons. Accrochée à la barre de pole dance, celle qui peut justifier de beaucoup d’entraînement ressemble finalement à un colibri avant de basculer dans le fantastique, « FKA Lewis Carol » désarticulée au son d’une élégie de grande voix, étonnement classique si ce n’est ce clip ambigu qui s’achève dans un bain de boue rouge sang.

Reason in Disguise – Ezra Collective (feat. Jorja Smith)

Sur le thème des grandes voix, on continue avec celle qui semble avoir beaucoup appris d’Adèle avant d’en retravailler la substantifique moelle du côté de la soul d’aujourd’hui. Chaleureusement invitée par le charismatique batteur Femi Koleoso, Jorja Smith est égale à elle-même, surprenante mais pas trop parce que d’abord intéressée par la recherche de l’équilibre parfait. On ne va pas lui reprocher.

Lose it (La Roux remix)- Stats

Chassé-croisée entre amis, guitariste de la Roux et Elly Jackson, la chanteuse du même groupe (tiens, ça faisait longtemps). On se comprend donc plutôt très bien et on s’amuse, inspirés, pour ce remix qui fleure bon le dance-floor anglais, extatique et sautillant, tout en douceur certes mais déjà bien embarquée sur une vibe contagieuse.

Black Boys On Mopeds — Sharon Van Etten

La vraie reprise, classique et pleine de respect, c’est maintenant, la belle Sharon que l’on a récemment vue dans la brillante série «The OA» s’attaque au répertoire engagé de Sinead O’ Connors et sa dénonciation d’une police raciste. La flamme Cat powerienne se fait ici un peu plus maniérée mais c’est peut-être l’hommage à la grande aînée Sinead qui veut ça. A suivre avec « The pull of you », en featuring du nouveau disque de The National.

«Le comédien» Rochefort — Bon entendeur

Ça y est, le trio parisien a dépassé le petit monde de la hype et commence à se faire sérieusement entendre. Un album en juin, une date à l’Olympia qui affiche déjà complet (novembre) et un Zenith à venir l’année prochaine. Belle occasion de prendre le temps d’écouter ce qui a fait leur originalité : l’intégration de talks lettrés de personnalités choisies (ici Jean Rochefort, mais le Simone Veil est également formidable) avec des sons de mix tapes. C’est chouette, souvent fin et toujours bien envoyé. La french touch en version cultivée.

L’agenda culture de la semaine du 29 avril
Catherine Corsini sur Un amour impossible : « Nous avons construit ce film comme un roman policier »
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *