Musique
Joel Pommerat prépare un Opéra pour le festival d’Aix en Provence

Joel Pommerat prépare un Opéra pour le festival d’Aix en Provence

06 avril 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Joël Pommerat va mettre en scène un Opéra d’Oscar Bianchi d’après sa pièce « Grâce à mes yeux », au Théâtre du Jeu de Paume dans le cadre du Festival d’Aix-en-Provence. Première le 5 juillet.

Joël Pommerat a écrit la pièce « Grâce à mes yeux » en 2002. Il écrit le livret de « Thanks to my eyes » d’après cette pièce. Il a réduit le texte théâtral de 110 pages à un livret d’opéra de 15 pages, traduit ensuite en anglais par un spécialiste. Sur commande du Festival d’Aix en Provence et  de T&M – Paris/Réseau Varèse,  cet opéra sera dirigé musicalement par Franck Ollu. Le plasticien de la lumière qu’est Pommerat fera appel à Éric Soyer, dont l’admirable travail a été vu récemment dans Ma chambre Froide.

Là-haut sur la montagne escarpée, dans une maison isolée, Aymar vit avec sa très vieille mère et son père qui fut jadis le plus grand artiste comique du monde. Le père cherche à transmettre son art au fils, et le fils voudrait tellement être à la hauteur des espérances du père… Mais il n’a pas le don. Et chaque nuit, il retrouve en cachette une jeune femme mystérieuse vers laquelle il se sent irrémédiablement attiré. Scrutant une famille lézardée par les espoirs déçus et rattrapée par le monde extérieur, Joël Pommerat signe pour la première fois un livret et une mise en scène d’opéra. A son univers tout en demi-mots et en demi-teintes, la musique d’Oscar Bianchi apporte ses frémissements chargés de sens, ses bruissements lestés de mystère. Et l’histoire d’Aymar qui voulait tant ne pas décevoir son père devient une fable amère autant qu’hypnotique, la nouvelle partition exprimant le silence et l’opacité des êtres comme Debussy sut le faire de certaine pièce symboliste.

Extrait:

«On vous voyait faire des gestes qu’on n’avait jamais vus. On avait l’impression que vous poussiez des cris. On entendait l’air qui s’écrasait sur le sol, au milieu des spectateurs. C’était comme du silence mais vraiment silencieux. C’était un moment prenant. Mais qui faisait peur. C’était tellement prenant… Ça m’a donné l’impression que j’étais prise.»
Joël Pommerat, Grâce à mes yeux, 2002

La France succombera-t-elle à David Garrett
Gagnez votre exemplaire du magazine Colors
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Joel Pommerat prépare un Opéra pour le festival d’Aix en Provence”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


    Soutenez Toute La Culture