Jazz

La leçon de Jazz de Laurent de Wilde à Jazz à Saint-Germain-Des-Prés

La leçon de Jazz de Laurent de Wilde à Jazz à Saint-Germain-Des-Prés

01 juin 2018 | PAR Amelie Blaustein Niddam

C’est ce qui s’appelle respecter la règle des trois unités (Temps-Lieu-Action). A la Maison des Océans, le voyage était souvent marin et armé d’un imaginaire lointain pour Laurent de Wilde, très bien accompagné . 

Deux parties avec au centre la figure du pianiste Laurent de Wilde. Pour commencer un pas de deux entre deux pianos, celui de de Wilde donc, et celui de Ray Lema, puis un trio où Donald Kontomanou à la batterie et Jérôme Regard à la contrebasse viennent s’agréger au piano.

Deux parties annoncées courtes, deux fois 45 minutes, qui ont chacune heureusement débordé. Tour commence avec un album magistral car rare. Vous en connaissez beaucoup vous des duos de pianistes ? Les instruments sont placés face à face et les artistes vont nous promener parmi sept titres tirés de l’album Riddles.  Les morceaux arrivent dans le désordre, de « The Wizzard » à « Congo Rag ». Et en guise de rappel, un cadeau, un vrai, une reprise, car « ça se fait » dira Laurent, de « Around the world in a Day » de Prince.

Comme à sa belle habitude, Laurent de Wilde raconte, parle, parle en jouant de la main gauche, parle en jouant de la main droite, parle en laissant Ray jouer…

En Jean-François Zygel du jazz, il guide sans imposer et nous fait rire souvent. Ce qui est fascinant dans le dialogue entre les deux pianistes c’est qu’il est surtout musical. L’un devient la ligne de basse de l’autre. Les rôles s’inversent tout le temps, et l’un rentre dans le « feeling » de l’autre. On ressent de l’écho et surtout, on admire les jeux de Laurent de Wilde qui s’amuse à malmener les cordes pour transformer totalement le son de son piano. On croit entendre une Cora. C’est fou.

Le temps de changer de chemise, et l’on se retrouve à New-York, pour partager la vraie passion de Laurent de Wilde : Thelonious Monk, auquel il a consacré un livre en 1996, Monk. Il forme avec les fidèles Jérôme Regard et Donald Kontomanou le New Monk Trio. L’oeuvre est ici pédagogique et militante. Il s’agit de faire entendre autrement les morceaux parfois ardus du pianiste. De Wilde raconte évidement comment chaque titre est né, parfois en trois secondes, parfois en un peu plus… Il y a cette reprise, tellement plus forte que l’originale, il faut l’assumer, de « Pannonica » (On apprendra deux choses, d’abord que ce morceau est un hommage à la mécène des jazzmen, la baronne Pannonica de Koenigswarter,  et, qu’en hommage au morceau et à la baronne, la fille de Laurent s’appelle Pannonica, c’est ce qui s’appelle être fan…).

Les titres de New Monk Trio suivent ceux de l’album et permettent d’entrer dans l’oeuvre de Monk avec une plus grande facilité. Il y a bien sûr le tube qui met tout le monde d’accord, « Around Midnight », une bombe technique que même Miles, de l’avis de Monk, n’arrivait pas à jouer, raconte de Wilde en commençant à jouer le titre !

Sur la scène de la maison des Océans, sous les marins peints par  Louis Tynaire, pas de fausse note. La traversée était parfaite et la mer était ce soir chaude et accueillante, prête à accueillir un jazz exigeant et très accessible en même temps.

La dix-huitième édition de Jazz à Saint-Germain-des-Prés se prolonge jusqu’au 4 juin.

 

Visuel : © Gazebo

Rock Trading, une fable anticapitaliste déjantée
« Les Créanciers » de Strindberg possédés par le frisson du mépris au Studio-Théâtre de la Comédie française.
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. amelie@toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *