Jazz
[Interview] « Le Nice Jazz Festival, une manière de dire que le jazz ne s’est jamais aussi bien porté »

[Interview] « Le Nice Jazz Festival, une manière de dire que le jazz ne s’est jamais aussi bien porté »

06 juillet 2015 | PAR La Rédaction

Du 7 au 12 juillet, 33 concerts font vibrer la ville de Nice au rythme du jazz et d’autres influences musicales. Les organisateurs du Nice Jazz festival nous parlent des coulisses d’une programmation 2015 prestigieuse et internationale : The Roots, Jamie Cullum, Hugh Coltman, Koll and the Gang, Lauryn Hill, Asaf Avidan, Hindi Zahra, Yaël, Naïm, le Brad Meldhau Trio, Ibeyi…

De l’intérieur, quelle différence peut-on voir entre cette édition 2015 et la précédente ? Quelles sont les nouveautés ?

Tout d’abord il faut préciser que le Nice Jazz Festival est le seul festival en France organisé en régie municipale. Christian Estrosi, Député – Maire de Nice et Président de la Métropole Nice Côte d’Azur a fait ce pari en 2011. Ce sont plus de 200 agents municipaux et 24 corps de métiers qui sont impliqués dans la réussite de ce festival de grande envergure (128 0000 spectateurs en 4 éditions). Nous nous efforçons, d’année en année à améliorer chaque détail. Que ce soit de l’artistique à la technique, en passant par l’accueil.

Suite au succès du festival et à de nombreuses demandes, le maire a décidé de prolonger le festival d’une journée supplémentaire. En effet nous sommes passés de 5 à 6 jours. Pour la première fois, nous proposons le dimanche 12 juillet à 11heures un concert gospel gratuit pour que petits et grands puissent découvrir le festival. Et pour clôre les festivités en beauté , rendez-vous pour une soirée de clôture inédite avec le groupe mythique et trans-générationel Kool & The Gang au tarif exceptionnel de 20 euros.

A noter que pour la cinquième année consécutive, le ticket d’entrée est maintenu au tarif de 35 euros. Ainsi le Nice Jazz Festival reste parmi les moins chers de France.

Chaque année, le festival est parrainé par un artiste et c’est le british Jamie Cullum qui nous fait l’honneur d’être l’ambassadeur du Nice Jazz Festival 2015. Il est une figure de proue de la musique d’aujourd’hui et a créé un véritable mouvement artistique avec son jazz teinté de pop et de rock. Il n’a peur de rien ; il est capable de reprendre Rihanna comme Cole Porter. Il est l’un des musiciens ayant vendu le plus d’album de jazz au Monde. Parrain idéal de cette nouvelle édition, pour affirmer que le jazz rime avec modernité et jeunesse.

Parmi les nouveautés marquantes de cette année, on peut compter la venue du conférencier d’exception, Ashley Kahn. Journaliste de renommée internationale, il a notamment écrit la biographie de Santana et a écrit sur les plus grands artistes tels que Miles Davis ou encore John Coltrane. Il a reçu en 2015 un Grammy Award.

En plus des achats responsables, du tri des déchets, l’organisation du Nice Jazz Festival franchit un pas de plus vers l’éco-exemplarité en proposant à ses visiteurs l’utilisation de gobelets réutilisables et consignés aux couleurs du festival. Parce que l’action individuelle doit devenir collective, il est important que notre collectivité montre l’exemple en concrétisant sa volonté de promouvoir à la fois l’éco-exemplarité, la prévention des déchets et la propreté des sites qu’elle exploite. Ce choix va permettre de diminuer de 80% le volume des déchets sur l’évènement.

Comment choisissez-vous les artistes ?

Pour remettre les choses dans leur contexte, le Nice Jazz Festival se déroule en cœur de ville sur la Promenade du Paillon, et a la particularité de proposer 2 scènes en simultanée. Au Théâtre de Verdure, vous profiterez d’une programmation 100 % jazz alors que la Scène Masséna est plus tournée vers les Musiques Actuelles.

Tout le travail de la Ville de Nice est tourné vers cette affirmation que le jazz ne s’est jamais aussi bien porté. La programmation de cette édition 2015 en est la preuve, elle sait allier tradition et modernité, pour affirmer, une fois de plus, que le jazz est une musique éminemment actuelle, universelle et accessible à tous.

Jamie Cullum, le parrain de cette édition a su apporter sa touche personnelle à la programmation. C’est un showman et un artiste impliqué dans le patrimoine du jazz. Pour lui, le Nice Jazz Festival fait partie intégrante de l’Histoire de la musique.

Parmi nos têtes d’affiche, The Roots et Ms. Lauryn Hill viendront au Nice Jazz Festival pour des concerts uniques en France et en Europe. Asaf Avidan nous fera découvrir son nouvel album, Gold Shadows, aux influences très jazzy. Le roi du disco, Cerrone sera parmi nous, ainsi que le groupe culte du funk par excellence, Kool & The Gang.

Des légendes du jazz sont invités sur la scène du Théâtre de Verdure : le saxophoniste Charles Lloyd, Kenny Barron, Eric Legnini, le crooner en or Kurt Elling, la référence pianistique Brad Mehldau et bien d’autres encore.

Le Nice Jazz Festival met aussi un point d’honneur à miser sur des artistes jeunes qui ont déjà un charisme bien affirmé comme les Hiatus Kayote, Hindi Zahra ou encore les jumelles Ibeyi.

Le Nice Jazz Festival présente depuis 1994 une affiche de moins en moins marquée jazz. Pour cette édition 2015, il se diversifie en proposant une programmation qui mélange le jazz à l’électro, au hip-hop et au funk. Pourquoi cette programmation éclectique ?

Une des missions de la Ville de Nice c’est d’emmener le public le plus large possible vers le jazz et tous les moyens sont bons pour y parvenir.

De même que la musique d’aujourd’hui réinvente les sonorités passées et pose les fondations du futur, le jazz puise ses origines dans les cultures diverses qui en ont marqué l’histoire. Du funk au R’n’B en passant par le blues et le hip-hop… toutes les musiques viennent du jazz.

Israël, Cuba, le Maroc, l’Angleterre, les États-Unis, la France, le Mali, et bien d’autres seront représentés au Nice Jazz Festival 2015. Je pense notamment à des artistes comme Yael Naim, Roberto Fonseca & Fatoumata Diawara, mais aussi à la grande Liv Warfield.

Nous avons essayé de faire une programmation la plus éclectique possible parce que la diversité, c’est le signe de la modernité du jazz d’aujourd’hui.

Le Nice Jazz Festival est au centre de festivités estivales, mais le Nice Jazz Festival Off est aussi une manifestation très attendue dans le cœur des niçois ?

Le Nice Jazz Festival Off réunit 5 labels et propose 290 événements dans 40 lieux

Le label On Stage vous propose des scènes live en plein air au travers d’une programmation aussi audacieuse qu’éclectique. Le meilleur du jazz azuréen vous attend sur scène. Word Music, Electro, Pop, Rock, Classique, et bien sûr, Jazz, raviront les Niçois autour de concerts gratuits et accessibles à tous. Pour 40 heures de musique, 13 évènements dans toute la ville de Nice, 11 groupes de la région et d’ailleurs.

Nouveauté cette année, le Nice Jazz Festival s’adresse aux pitchouns. La Ville de Nice se doit de sensibiliser dès aujourd’hui les nouvelles générations, en leur proposant l’accès à la culture gratuitement, au travers d’activités musicales ludiques dans des lieux chargés d’histoire et de patrimoine musical.

Au programme, pièces de théâtre et contes musicaux adaptés à la sensibilité des tout-petits ont été proposés dans le cadre du Nice Jazz Festival Pitchouns, afin d’éveiller les enfants à un univers musical, et pourquoi pas, révéler des vocations jazz.

Si la Ville de Nice est reconnue pour son vivier artistique musical, il ne faut pas en oublier pour autant ceux qui animent notre cité à l’année : les bars, jazz club, lounge bar, restaurants et hôtels. Le label Nice Jazz Festival Friends est spécialement créé pour tous ces lieux atypiques, originaux et conviviaux qui proposent des animations musicales à l’année et grâce auxquels Nice est une ville où il fait bon vivre. En créant ce maillage musical dans toute la ville, Nice sera cette année, pour sûre, la capitale musicale de l’été.

Ce qui vous attend, plus de 500 heures de musique dans 30 établissements dans tout Nice avec 105 groupes de la région et d’ailleurs.

Le Nice Jazz Festival Arts s’étoffe cette année. Vous savez, l’école de Nice a toujours eu des rapports étroits avec les musiciens jazz. Cette musique révolutionnaire et libre a inspiré tout au long du 20e siècle les artistes de la Riviera, de Picasso à Cocteau en passant par Matisse. C’est cette liberté qui inspire aujourd’hui de nombreuses autres disciplines artistiques que le Nice Jazz Festival Arts met à l’honneur.

Exposition photo sur la Promenade du Paillon : dans le cadre du Nice Jazz Festival Arts, la Ville de Nice invite le Sept Off, festival de la photographie méditerranéenne, à présenter au public une exposition autour des grandes figures du jazz qui ont joué au Nice Jazz Festival. Les promeneurs pourront profiter librement de cette exposition sur la Promenade du Paillon. Le public aura aussi l’occasion de participer à un jeu concours afin de gagner des places pour le Nice Jazz Festival In.

Triptyque Cinés Jazz, du mercredi 24 au mardi 30 juin 2015, séances Cinés Jazz à la cinémathèque de Nice. De « L’homme au bras d’argent » d’Otto Preminger, à l’incroyable « Bird » de Clint Eastwood en passant par l’émouvant « Chet Baker – Let’s Get Lost » de Bruce Weber, les cinéphiles sont invités à découvrir ou redécouvrir des grands classiques du jazz.

Propos de Frédérica Randrianome-Karsenty, directeur du Nice jazz Festival et des Musiques Actuelles.

visuels : © #NJF fanpage facebook. 

Infos pratiques

[Festival d’Avignon] NO51 : la preuve par l’image
Jean Rochefort président du jury au Festival du Film Britannique de Dinard
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *