Jazz
Exclu : La Playlist signée Anne Paceo

Exclu : La Playlist signée Anne Paceo

28 février 2021 | PAR Emmanuel Niddam

A l’occasion de la sortie de l’album Circles Live, l’artiste Anne Paceo a bien voulu offrir aux lecteurs de Toute La Culture une playlist riche de dix titres qui tracent un tour du monde ensorcelant. 

(Playlist signée Anne Paceo écoutable sur Spotify : par ici)

ITSA LE, MARO ! – Calling Mayra Andrade

Le grand goût de la talentueuse batteuse pour la voix, sa technique et son âme, s’illustre ici : goût que l’on retrouvera sans doute dans son prochain album S.H.A.M.A.N.E.S.

 

El Into – José Gonzaalez

Un peu plus loin dans la musique brésilienne, quelque part entre la Saravah et l’Easy Listening.

 

 

Farafina – Doudounia

Anne Paceo puise ses idées dans toutes les ressources musicales du monde. Que la vie l’ait menée sur les terres africaines s’entend dans sa musique, comme dans cette playlist : et on en redemande !

 

Andrew Bird – Bloodless

De quoi entendre Andrew Bird d’une autre oreille : merci  pour cette belle trouvaille !

 

Pino Palladino + Blake Mills – Ekuté

On retrouve Andrew Bird dans ce morceau de Jazz éclatant, quelque part entre New York et Addis-Abeba.

 

Anne Paceo – Circles live / « Toundra »

Toundra, extrait de Circles Live d’Anne Paceo trouve parfaitement sa place dans cette playlist : entre le Jazz post moderne et les racines archaïques du chant et de la musique.

 

Zero7 feat. Jose Gonzales – Today

 

Tony Paeleman – A Dance (Radio Edit)

On le remarque souvent aux côtés d’Anne Paceo, mais Tony Paeleman mène aussi une route en son nom. Ce talentueux pianiste / claviériste démontre dans ce titre ses qualités de compositeur. Remarquable.

 

Deixa – Maro

Pureté de la voix, apparente simplicité des cordes : magie douce et sincère.

 

‘Cello Song – Nick Drake

Ici, Nick Drake offre un détour par un Jazz profond qui croise la route de la folk américaine.

 

Nhemamusasa: Instrumental Excerpt I

 

Yaro (feat. Demba Camara) – Ballaké Sissoko

 
Where The Green Grass Grows – Eric Bibb
Un bon vieux blues, remodelé et rénové par le talentueux Eric Bibb.
 
 
Sea Lion Woman – Feist
La reprise par le très tendance Feist du classique établi par Nina Simone.
 
 
 
(Et on a ajouté une version de Nina Simone en Live qu’on adore). 
 
 
 
 
(De rien :-))
 
Crédits Photos Sylvain Gripoix (c)
 
 
 
« Instagrammable » : Eliette Abécassis réécrit les Liaisons Dangereuses à l’ère de Instagram et Tiktok
Spotify a supprimé des chansons et des albums de Kpop de son répertoire !
Emmanuel Niddam

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture