Musique

Jazz : Thomas Enhco en concert au Sunside

Jazz : Thomas Enhco en concert au Sunside

07 mars 2011 | PAR Neil Saidi

La musique de Thomas Enhco est vivante. Il fait partie de cette nouvelle génération de jeunes musiciens dont les influences varient et dont la musique nous touche profondément. Ce n’est pas simplement une musique que l’on écoute mais une musique que l’on vit, qui nous traverse, qui nous interpelle. Pour mieux le découvrir , pour les plus chanceux un concert au Sunside ou les trois vidéos. ci dessous. La première est une interview très bien réalisée qui résume à la fois son parcours, ses influences et sa musique. La seconde est un live au Sunside, il y joue une de ses compositions intitulée « You’re just a Ghost ». Dans la troisième vidéo vous pourrez l’écouter jouer du violon en compagnie du génialissime trompettiste Ibrahim Maalouf.

 

Thomas Enhco commence la musique très tôt. A l’âge de 3 ans il commence le violon et c’est à six ans qu’il débute l’étude du piano. Tout au long de son parcours, il étudie à la fois la musique classique et le jazz. Il commence à composer dès son plus jeune âge et se produit fréquemment en concert, notamment au sein du groupe « Little Jazz Band » formé d’enfants âgés de 6 à 10 ans. En 1998, alors que le jeune Thomas n’a que 9 ans, il est invité par le célèbre violoniste de jazz Didier Lockwood lors du festival de jazz d’Antibes Juan-les-Pins. Il jouera à plusieurs reprises avec Didier Lockwood, dans des salles prestigieuses comme la salle Pleyel ou le Théâtre des Champs Elysées. Après avoir étudié au CMDL (Centre des Musiques Didier Lockwood), il entre à 16 ans au CNSMDP (Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris), la même année il enregistre son premier disque avec son trio, le Thomas Enhco&Co. Le jeune musicien fait preuve d’une maturité impressionnante pour son âge. Une musique recherchée et profonde. Un hymne à la beauté. Ce trio deviendra plus tard un quartet qui depuis 2006 accompagne Didier Lockwood lors de ses tournées en France, Jazz à Vienne, Olympia, Théâtre du Châtelet, Sunside, et également à l’étranger, Etats-Unis, Chine, Maroc.


Dimoné à l’Espace Jemmapes les 9, 10 et 11 mars 2011
Défilé Véronique Leroy : retour à l’austérité
Neil Saidi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *