Musique
Jazz: La Défense Jazz Festival

Jazz: La Défense Jazz Festival

13 mai 2011 | PAR Neil Saidi

Du 18 au 26 juin le parvis de La Défense accueillera comme tous les ans des artistes de talent pour des concerts en plein air gratuits midi et soir.

 

Pour débuter le festival en beauté, une soirée d’inauguration « carte blanche à Manu Katché » le samedi 18 juin. Le batteur aux multiples expériences, de Sting à Jan Garbarek en passant par Peter Gabriel, sera entouré d’invités spéciaux. On annonce Finley Quaye, Sly Johnson ancien membre du Saïan Supa Crew, et le trompettiste Erik Truffaz.

 

 

Lundi 20 sur le parvis vous pourrez écouter le Staff Benda Bilili, un orchestre extraordinaire originaire de Kinchasa composé de personnes handicapées. Les membres du groupes trouvent leur inspiration tant dans la musique congolaise que dans la musique cubaine, le rythm’n’blues, le reggae ou encore le funk et délivrent une musique pure qui respire la joie de vivre.

 

Mardi 21 juin le parvis accueillera à midi le guitariste ghanéen Ebo Taylor et le guitariste américain Dennis Coffey.

Nouveauté de l’édition 2011, une soirée spéciale fête de la musique en compagnie de deux merveilleuses chanteuses. A 18h00 la chanteuse Patricia Bonner et à 20h00 la chanteuse d’origine marocaine Hindi Zahra, lauréate de la victoire de la musique 2010 catégorie musiques du monde pour son album « Handmade ».

 

Mercredi 22 juin l’après-midi débutera avec le MC américain d’origine ghanéenne Samuel Bazawule plus connu sous le nom de Blitz the Ambassador qui laissera ensuite sa place au groupe français d’électro jazz « Grand Pianoramax » composé de Léo Tardin au piano, lauréat du premier prix au concours piano solo du festival de Jazz de Montreux, et du batteur Julien Charlet.

Jeudi 23 c’est le guitariste Manu Codjia qui ouvrira le bal, un habitué du festival puisque ce dernier a remporté en 1999 le prix du meilleur soliste du concours de la Défense ainsi que le premier prix de groupe avec le trio du saxophoniste Matthieu Donarier. C’est le jeune prodige de la trompette Ambrose Akinmusire qui prendra le relai.

 

Vendredi 24 vous pourrez écouter le quartet du tromboniste Sebastien Llado, trois fois lauréat du concours de jazz de la Défense, ainsi que le groupe Dead Jazz.

Une semaine qui finit en beauté !

Samedi 25 juin à 20h le jamaïcain Clinton Fearon nous offre un concert solo, avant de laisser sa place à monsieur Emir Kusturica et son groupe le No Smoking Band, groupe qui assure aussi la musique de ses films.

Dimanche 26 même configuration. La soirée commence avec Keziah Jones en solo acoustic, pour finir avec le célèbre George Clinton, légende vivante du funk, qui fêtera à quelques jours près son soixante-dixième anniversaire !

Jazz: Jazz à Saint-Germain-des-prés
Kate Moss par les plus grands à la Galerie de l’Instant-Rencontre avec Bettina Rheims
Neil Saidi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *