Musique
Festival « Sons d’hiver » au Val-de-Marne : le parti pris de l’éclectisme

Festival « Sons d’hiver » au Val-de-Marne : le parti pris de l’éclectisme

13 janvier 2014 | PAR Céline Duverne

sonsdhiver2014

Chaque début d’année, pendant près de trois semaines, le festival Sons d’hiver vous offre un grand bol d’air musical dans le Val-de-Marne : jazz, rock alternatif, rap ou encore musiques traditionnelles se font la part belle dans une programmation éclectique, qui rend hommage à la pluralité des langages créatifs. Le point sur la programmation de l’édition 2014, du 23 janvier au 15 février prochains.

Fabien Barontini, directeur et programmateur du festival, fait le pari de l’audace : « Chaque concert de ce festival invite à l’exploration de voies jubilatoires et inédites pour le plaisir et le risque […] avec imagination, audace, chambardement et générosité », pour « épandre en tout instant un air de liberté » (extrait du programme officiel). Fidèle à ce credo, la 23e édition des Sons d’hiver opte pour un programme très diversifié. En voici un aperçu :

Les férus de jazz se réjouiront d’entendre pour la première fois en France, le 24 janvier à l’auditorium de Vincennes, le pianiste Anthony Davis pour des séquences d’improvisation. Le trio de Roscoe Mitchell sera également de la partie : Hugu Ragin et Tyshawn Sorey seconderont le grand maître dans des ballades paradoxales et unissons instables.

Amateurs de soul, retrouvez Cody ChesnuTT au Théâtre Roman Rolland de Villejuif le 7 février, un an après la sortie de son album Landing On A Hundred, pour un concert décoiffant.

Les rockeurs trouveront le bonheur le 31 janvier : réapparu sur la scène en 2009 après plusieurs décennies de silence, le trio afro-américain Death se produira à la salle Jacques Brel de Fontenay-sous-Bois.

Le jour de la saint Valentin sera placé sous les auspices du Flamenco. La voix sensuelle et enivrante de la Macanita fera vibrer la Maison des Arts de Créteil ; à ses côtés, le chanteur gitan Agujetas vous livrera une musique aride et poétique, brûlante d’émotion.

La festival sera clôturé le 16 février à la Java (Paris 10e) par un bal aux allures brésiliennes : le chanteur compositeur et cavaquinhiste Fernando Cavaco accompagnera André Minvielle dans des mélodies endiablées. Entrez dans la danse !

Temps fort de la musique contemporaine de tous horizons, Sons d’hiver s’impose également comme un lieu de rencontre entre mélomanes autour d’ateliers, conférences, stages ou encore répétitions publiques. Une occasion unique de concilier théorie et pratique, en partageant avec des professionnels votre amour de la musique.

Retrouvez toute la programmation des Sons d’hiver en ligne !

Visuels : © site du Conseil général du Val-de-Marne.

Tout savoir sur l’acide hyaluronique
Restauration d’un documentaire d’Alfred Hitchcock sur les camps nazis
Céline Duverne

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture