Musique

Eurockéennes de Belfort : le choc des genres musicaux

31 mai 2010 | PAR Cecile David

Du 2 au 4 juillet, ska, pop, métal électro et rock vont venir enflammer les scènes de Belfort pour la 22ième édition du festival des Eurockéennes.

Pour l’édition 2010, les organisateurs ont vu grand. Charlotte Gainsbourg, Mika, Jay-Z, The Hives, un mélange des genres audacieux qui ravira aussi bien les adeptes de la chanson pop française que les accrocs de Rap US.
Mais si le festival est célèbre en France c’est avant tout pour sa scène rock. Cette année c’est Julian Casablancas et Black Keys qui assurent la relève, entourés des mélodies soft des BB Brunes et des sons plus hardcore de Airbourn et des anglais Gallows.
Les noms de l’électro seront nombreux cette année à faire vibrer les enceintes, parmi lesquels Vitalic, Emilie Simon côté frenchy et  LCD Soundsystem au style mêlant disco et punk-rock. De nouvelles recrues telles que Health représenteront la nouvelle scène noisy tout droit venue des Etats-Unis. Mika ou encore Foals feront quant à eux la transition avec des concerts pop-rock de qualité.
Pour les sons venus d’ailleurs, vous pourrez compter sur le groupe Afrodiz qui vous emmènera sur les chemins détonants de l’afrobeat. Rox ne décevra pas non plus les amoureux de virées en terres reggae. Vous êtes plutôt folk ? Alors suivez The Middle East.

Une belle programmation. Et pourtant, les fans font la fine bouche. En démontre les commentaires critiques laissés sur certains sites musicaux tel que musiquemag.com. Pas assez de rock aux Eurockéennes ? Un comble. C’est le risque entrepris par les programmateurs, Kemm et Christian Allex, qui de leur côté sont ravis. « La programmation 2010 des Eurockéennes de Belfort n’aura jamais été aussi pleine de promesses et de genres musicaux qui s’entrechoquent symbolisée par les créations qui, cette année, nous conduiront du Caire à Zürich, de Belfort à Budapest, d’Alexandrie à Montréal ». Patience, plus qu’un mois avant l’ouverture des réjouissances.

Festival des Eurockéennes de Belfort, site de la Presqu’île de Malsaucy à Belfort (90), du 2 au 4 juillet 2010.

 

 

Infos pratiques

Gary Coleman: Arnold nous a quittés
Concerts & jeux d’eau, le grand feu, et des films sous les étoiles au Domaine de Saint-Cloud
Cecile David

2 thoughts on “Eurockéennes de Belfort : le choc des genres musicaux”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *