Musique

Empyr sort un nouvel album

09 septembre 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

En 2008, Empyr avait sorti leur premier album intitulé « The Peacefull Riot », cette année ils reviennent avec un nouvel album nommé Unicorn. Pour un groupe constitué de musiciens d’expériences avec des membres venant de Watch, Kyo, Pleymo et Vegastar, le résultat est un melting pot de talents. Le style est donc largement influencé par le passé de chaque membre au profit des auditeurs. Le single « It’s gonna be » extrait de Unicron, a été choisi pour être sur la bande annonce de la série télévisée « Experts : Manhattan ».

«On s’est rendu compte que « The Peaceful Riot » avait été un moyen pour nous d’évacuer toutes les frustrations, toutes les envies qu’on avait en nous depuis des années dans nos groupes respectifs. C’est un disque qu’on adore, on s’est bien éclatés, mais on s’est rendu compte à posteriori qu’il est un peu connoté, marqué par les codes des groupes qu’on écoutait tous dans les années 90».  Tout est dit, produit durant l’été à Los Angeles, ce premier opus avait largement été influencé par le passé de chaque membre. Cette fois, ayant plus de liberté cette fois-ci, la formation constituée de  Benoît Poher, Frédéric Duquesne, Benoit Julliard, Florian Dubos et Jocelyn Moze s’est concentré pour faire du neuf. Enfin, ils reprennent tout de même les clefs qui ont fait leur succès chacun de leur côté.

«De la musique contemplative, progressive, très rock, métal-une petite partie seulement de tout ce que l’on écoute. Et ces limites, on a les ressenties assez vite, notamment en concert : on a compris qu’on préférait quand les choses étaient plus pêchues, plus dynamiques ». Voilà, Benoit Poher a enfin compris que ses compositions imbibées d’eau de rose tel que « Une dernière dance » ne sont pas les plus appréciées lorsqu’on porte l’étiquette Rock et que l’album est classé juste à côté de Korn. Il faut l’avouer, ce deuxième chapitre enregistré durant l’hiver à Bruxelles est d’une qualité irréprochable avec pour producteur Ken Andrews (Black Revel Motorcycle Club, Nine Inch Nails, Beck…).» Sur « The Peaceful Riot », on était plus dans les ambiances que dans les chansons. On avait multiplié les couches, les guitares, les effets. Pour Unicorn, on voulait moins d’éléments-mais on voulait des éléments plus impactants. On voulait aussi des formats plus concis. Au niveau des textes, ça a également énormément changé. Tout simplement parce que tout va bien dans nos vies. Il aurait été impossible de retourner dans des choses torturées, de faire semblant: ça n’aurait pas fonctionné, ça aurait sonné faux. Les paroles sont plus catchy, avec des formules simples, elles sont plus légères, plus festives, plus lumineuses -ça parle de joie de vivre, de beaux moments, d’amour positif, de cul. »

Au final, c’est un album à l’image de ces cinqs joyeux rockeurs qui sort dans les bacs le 15 novembre prochain. Allant vers des sonorités plus pop et laissant le passé de métalleux grognant, il est fort sympathique de découvrir des titres tels que « It’s Gonna Be »  aux paroles positives et chaudes sur des bases rythmique plus simples et plus appréciables. Avec « Give me More », les supplications de Benoit Poher au chant sont plutôt bien accueillies même si un léger déjà-vu avec cette intro ressemble quelque peu au style de Blink-182. Ces nouvelles chansons provoquent comme une explosion de joie, le genre de titre qui lorsque qu’on les entend nous redonne le sourire et nous pousse à danser même si l’auditeur se trouve coincé sous sa douche.

Pour résumer, c’est une réussite émancipatrice pour les cinq compères qui devraient d’ici peu débuter une tournée en France.

Bande-Annonce des Experts à Miami:


Experts Manhattan: « It’s gonna be » du groupe français Empyr
envoyé par TELEOBS. – Plus de vidéos fun.

Rihanna révèle son single « Only girl »
Mélange des genres à la Ferme du Buisson
Tristan Karache-Prudent