Musique

Ellie Goulding : la coqueluche britannique de passage à Paris

19 avril 2010 | PAR Yaël Hirsch

A peine sorti, le premier album studio d’Ellie Goulding, « Lights » (Polydor), s’arrache en Grande-Bretagne où elle est n°1 des charts. Et les professionnels rejoignent le public dans cet engouement puisque la jeune chanteuse de 23 ans a reçu le prix du choix de la critique aux Brit Awards cette année. Actuellement en tournée européenne, Ellie Goulding est sur la scène de la Maroquinerie le 22 avril et vous pouvez gagner vos place avec la boîte à sorties (concours ici).

Venue du folk, Ellie Goulding s’est exposée avec succès à l’electro. Voix de soprano envoûtante, textes forts, et rythme electro dance avec une touche bluezzy, la musique de Goulding est sucrée, festive, mais laisse un arrière goût acidulé tout à fait passionnant. Le premier single de « Lights » , « Under my sheets » met en valeur la voix légèrement eighties de la jeune chanteuse. Le deuxième single, « Starry eyed » est LE tube, une bombe de dancefloor,qui se décline déjà en plusieurs remixes . la musique est à la fois extrêmement entraînante et originale : électro avec une touche de poésie. Cela se retrouve dans le texte, qui mêle néon et lyrisme alors que de sa voix perchée Ellie Goulding décrit une sensation de tension érotique …

Après la Maroquinerie, le 22 avril, Ellie Goulding sera sur la scène de l’Olympia (tout simplement !) le 18 mai. Réservez-vite !
Myspace de l’artiste, ici.
Ellie Goulding, “Lights”, Polidor, 14 euros.

Infos pratiques

Flateurville un îlot magique au coeur de Paris
Sortie ciné : Le mariage à trois
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 thoughts on “Ellie Goulding : la coqueluche britannique de passage à Paris”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *