Electro

La performance en famille de Mai Lan au Badaboum

La performance en famille de Mai Lan au Badaboum

03 mai 2018 | PAR Laetitia Zicavo

La chanteuse Mai Lan était au Badaboum hier pour un concert sous le signe de l’électro-pop fraîche et déjantée, avec en première partie, le duo électro Jaffna. Toute la Culture y était et vous raconte !

C’est Jaffna qui ouvre le bal ce soir. Une musique électro planante à souhait résonne dans la salle de concert déjà bien remplie. Bravin et Stan sont deux musiciens qui partagent leur musique inspirée de leur expérience et leurs voyages. Les sons presque atmosphériques enveloppent un public réceptif en douce transe sur les titres évocateurs que sont Beyond, Euphoria, Hear me out ou encore Waves. Une pépite transcendante.

Nous avions déjà rencontré Mai Lan lors de son concert aux Etoiles l’année dernière, elle revient sur le devant de la scène du Badaboum avec une joie manifeste. Entre intimité et partage, Mai Lan nous offre une performance scénique originale et créative entourée de ses deux musiciens. « Est-ce que vous êtes prêts à faire la fête ? », c’est ainsi que la chanteuse introduit son titre Pumper qui fait grimper la température et réchauffe les corps. Et sur Vampire, la chanteuse sort le grand jeu (et les gants à lasers).
Lors de ce concert, elle fait participer ses proches puisque sa petite sœur Mai Thu performe à ses côtés. Elle nous offre tantôt une danse habitée sur Haze, tantôt une chorégraphie millimétrée avec sa sœur façon Krishna sur Technique. Le petit frère, lui aussi danseur né, monte sur scène un court instant pour nous faire une démonstration de flossing, la danse phénomène rendue populaire par le Backpack kid. Elle entonne ensuite son tube Gentiment je t’immole. Mordant à souhait, volontiers provocateur, le titre découvert dans le film de son frère Kim Chapiron, Sheitan, fait mouche à tous les coups.
Mai Lan balance alors Dial my number, titre emblématique de son dernier album. Excellent remède anti-déprime, le titre pop est pourtant écrit suite à un ras-le-bol expérimenté par la chanteuse. Qui donc a osé ne jamais décrocher le téléphone ? Ce qui est certain néanmoins c’est que ses fans ont eux répondu présents à l’appel et n’ont pas été déçu de la performance.

Photos: Concert Badaboum 02/05/2018 © LZ

Gagnez 5×2 places pour Senses 1&2
« Zothique » de Clark Ashton Smith : Tout un monde lointain
Laetitia Zicavo

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *