Musique
[Chronique] « Départ » de Vivian Roost : l’invitation au voyage d’un pianiste d’hier et d’aujourd’hui

[Chronique] « Départ » de Vivian Roost : l’invitation au voyage d’un pianiste d’hier et d’aujourd’hui

02 novembre 2015 | PAR Romeo Fratti

Né à Lausanne, Vivian Roost est un artiste franco-suisse qui a prêté ses talents de compositeur et d’arrangeur à Zaz et Thierry Amiel. Deux ans après son premier EP Un autre monde, Vivian Roost nous présente Départ, son premier album. Un régal tout en finesse.

Les départs sont-ils douloureux ? Tout dépend de là où on vous emmène…et à l’ « arrivée », avec Vivian Roost, on prend son pied. Les mélodies sont à l’image de l’artiste : élégantes et lumineuses.

Ce Départ composé par Vivian Roost est un « clair-obscur » musical : l’ombre vient de la tonalité mélancolique des thèmes suggérés – l’infini, la solitude, les saisons froides – mais quel est le secret du musicien pour apporter malgré tout cette chaude luminosité à chacune de ses compositions ?

Il faut espérer que la clé du secret ne sera jamais révélée. Que Vivian Roost la garde pour continuer de nous surprendre. Petit coup de cœur pour Infinity, Echoes et La valse de la toupie : le piano rend un hommage vibrant à la musique classique, mais l’ambiance est résolument pop. C’est un triomphe de la grâce et de la gaieté sur le spleen que Vivian Roost nous invite à découvrir et finalement, on finit d’écouter ce Départ comme on rentre d’un beau voyage : en se disant que c’était trop court, mais sacrément bien.

Retrouvez Départ sur toutes les plateformes digitales et en version CD sur Amazon ainsi que sur le site officiel de Vivian Roost : www.vivianroost.com

 Visuel : (c) DR

Gag ou pas gag : les Chiche Capon à l’Apollo Théâtre
Trois Polars pour jeunes flingues aux éditions Rageot…
Romeo Fratti

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *