Musique

Cocoon addiction au Bus Palladium

06 mai 2010 | PAR Alienor de Foucaud

Temple du yéyé dans les années 60, le Bus Palladium a gardé son décor rétro aux murs tapissés de velours et banquettes en cuir. La salle renaît en cette année 2010, un véritable club rock et une maison de l’incroyable où chaque pièce est unique par sa décoration et son atmosphère. Un véritable lieu de vie au cœur du Paris-Pigalle, où il fera bon groover, peu importe l’heure, peu importe le jour.

Entre rockabilly 50’s et psychédélisme 70’s, le restaurant du Bus Palladium est une mine de trésors vintage à l’intérieur de laquelle se déroulent des dîners conviviaux. Déco d’époque « comme à la maison » dans une harmonie de chocolat, de cuir élimé et de velours accueillant. Papiers peints rétro, mix de mobiliers de récup s’organisent autour d’une baie vitrée découvrant les lumières de la nuit du côté de Pigalle. Cabinet de curiosités végétal derrière le bar, coins cosy nichés en surplomb de la salle, le tout autour d’une scène dédiée à des lives acoustiques qui calment les ardeurs de la salle de concert du rez-de-chaussée.

Tous les Mardis, dès 19h,  Trenty’s propose un apéro cocooning live entre Chesterfield, plaids en cachemire et cocktails printaniers. De 23h à 5h du matin, les filles s’emparent du rez-de-chaussée pour les Parisiennes Dolls avec champagne offert toute la nuit pour ces demoiselles.

Le Jeudi, Sacré Frenchy nous fait découvrir ou redécouvrir les talents de la scène rock française.

Le Vendredi,  Rock You nous invite à un déhanché sur fond de concert endiablé pour la première partie de soirée avant de rejoindre Bruce Meritte & sa clique en mode clubbing.

Enfin, le Samedi, on découvre We Love the Bus avec Cyril Bodin, le directeur artistique des lieux et le terrible Nicolas Ullmann sur des sons toujours plus fous et pointus.

Bus Palladium, 6, rue Pierre Fontaine, Paris 9 ; Métro Blanche (ligne 2) ou Saint-Georges (Ligne 12)

www.lebuspalladium.com

Pour effecteur une réservation au restaurant : 01 45 26 80 35

 

 

Infos pratiques

Soan au Bus Palladium ce soir
Lenny and the kids des frères Safdie: peut-on faire du bon cinéma avec trois fois rien?
Alienor de Foucaud

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *