Classique
L’agenda classique et lyrique de la semaine du 3 mai

L’agenda classique et lyrique de la semaine du 3 mai

04 mai 2022 | PAR La Rédaction

Comme chaque semaine, Toute La Culture vous guide dans vos choix de concerts classiques et d’opéras. Suivez le guide !

Aujourd’hui, 4 mai, vous pourrez écouter L’Orfeo de Monteverdi présenté en version concert (direction : Leonardo García Alarcón) à la Filature de Mulhouse puis à l’Opéra de Strasbourg.

Les 6 et 8 mai, l’Opéra de Toulon présente La dame de pique de Tchaïkovski dans la mise en scène décapante d’Olivier Py et avec une très belle distribution en tête de laquelle trône la formidable Marie-Ange Todorovitch dans le rôle de la Comtesse. À ne pas rater !

Jeudi 4 mai, à 20h30 à la Philharmonie, Daniel Barenboim dirigera le West Eastern Diwan Orchestra, orchestre qu’il a fondé en 1999 pour œuvrer à la rencontre et à l’entente entre musiciens arabes et juifs. Ils interpréteront en intégralité le poème symphonique Ma Vlást (Ma patrie) de Smetana, compositeur dont on ne connait souvent que la Moldau.

Du 6 au 8 mai, les amateurs de musique de film et culture japonaise se retrouveront à la Philharmonie pour un week-end entier consacré à Joe Hisaishi. Avec une filmographie comptant plus de 110 films, héritier des grands maîtres du cinéma nippon, il est certainement le compositeur japonais le plus populaire au monde. Au même moment, les amateurs de musique contemporaine ne manqueront pas le Week-end Xenakis à la Maison de la Radio. 

Du 6 au 22 mai, l’Opéra de Lille propose l’opéra de Britten, Le Songe d’une nuit d’été, dans la mise en scène merveilleuse de Laurent Pelly.

Lundi 9 mai, à 20h au Palais de la Musique et des Congrès de Strasbourg, à l’occasion de la Journée de l’Europe, la Philharmonie de Paris réunit l’Orchestre Demos Europe, constitué de 120 jeunes musiciens (12-17 ans) issus des 27 États membres de l’Union Européenne dans un programme qui réunit Modeste Moussorgski, Maurice Ravel, Edvard Grieg et évidemment l’Ode à la joie de Ludwig van Beethoven.

Le même jour, à 20h30, Jordi Savall dirige le Concert des Nations et la Capella Nacional de Catalunya dans Mozart (Symphonie n°41 « Jupiter » et Requiem) à la Philharmonie de Paris.

À 17h, ce sera la première des Troyens de Berlioz au Bayerische Staatsoper de Munich et ça s’annonce flamboyant ! Marie-Nicole Lemieux, Eve-Maud Hubeaux, Ekaterina Semenchuk, Stéphane Degout et Gregory Kunde sont de la partie. Daniele Rustioni est à la baguette et Christophe Honoré à la mise en scène…

Et toujours :

Fin de partie, l’opéra de György Kurtág dans une mise en scène de Pierre Audi à l’Opéra Garnier (jusqu’au 19 mai).

Samedi 7 mai, c’est la dernière de Lohengrin au Staatsoper de Berlin avec Roberto Alagna, Vida Mikneviciute et Iréne Theorin et Toutelaculture y sera !


Du 13 au 15 mai
, dans la salle de bal du Château de Fontaineblau, le chef Thomas Hengelbrock et son ensemble Balthasar Neumann offrent Vespro della Beata Virgine de Monteverdi. Horaires variables, informations et réservations sur le site du Château de Fontainebleau.

(c) Laetitia Larralde

« Los Fuertes » de Omar Zúñiga Hidalgo : un hymne à la mer autant qu’à l’amour
Carnet de bord # 2 UBU Cabaret Par Jean Lambert-wild
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture