Classique
L’agenda classique de la semaine du 19 janvier

L’agenda classique de la semaine du 19 janvier

21 janvier 2015 | PAR Marie Charlotte Mallard

Effervescence de le nouveauté, la Philharmonie occupe tous les esprits et est très convoitée, tant pour la programmation qu’elle offre que pour le plaisir de découvrir ce nouveau temple musical. Néanmoins il ne faut pas en oublier les autres institutions musicales qui donnent en cette semaine du 19 janvier eux aussi de bien belles programmations. Beaucoup de Mozart à l’opéra, une pointe d’opéra-bouffe, mais aussi Jarrousky, Dessay, Max-Emmanuel Cencic où encore Anne Gastinel, autant d’artiste que vous retrouverez dans vos salles favorites comme dans l’agenda classique de la semaine! 

Mardi 20 Janvier:

A la Philharmonie, Hélène Grimaud, donne un récital sous le signe de l’eau, avec Lizst, Berio, Janacek, Ravel, Schubert, Debussy entre autre.

Au théâtre des Champs-Elysées, c’est le prestigieux Orchestre Philharmonique de Vienne qui résonne pour un concert hommage à Lorin Maazel avec Tchaïkovski et Schubert.

Mercredi 21 janvier:

L’orchestre de Paris et Janine Jansen donnent le Concerto pour violon de Tchaikovski ainsi que la 5e Symphonie de Chostakovitch à la philharmonie.

Simone Kermes soprano et Vivica Genaux mezzo-soprano interprète, Haendel, Porpora, Hasse et Tori au théâtre des champs-Elysées.

A l’Athénée, l’ensemble Le Balcon donne le conte musical La belle au bois dormant de Rhespigi.

Sous les ors de l’opéra Garnier scintille toujours L’enlèvement au sérail.

Jeudi 22 Janvier:

Au châtelet, vous pourrez admirer Il Re Pastore par Jean-Christophe Spinosi et l’ensemble Matheus. 

A Garnier, se tiendra la première d’Ariane à Naxos de Strauss où vous pourrez admirer entre autre Sophie Kosh.

A Versaille, Philippe Jarrouski et Karina Gauvin entre autres donnent une version de concert de Niobe d’Agostino.

Salle Gaveau, le pianiste Denis Pascal donnera un récital de piano avec  Chopin.

Vendredi 23 janvier:

L’Orchestre de chambre de Paris, Sunhae Im, Werner Güra, Florian Boesh, et Accentus, donnent La Création de Haydn à la Philharmonie.

A Bastille est donné jusqu’au 14 février Don Giovanni sous la direction d’Alain Altinoglu.

A l’opéra de Lyon, Idioméné de Mozart résonnera sous la direction de Gerard Korsten.

A Bordeaux, Anne Gastinel donnera le Concerto pour violoncelle et orchestre en si mineur de Dvoràk avec L’Orchestre National de Bordeaux-Aquitaine qui vous régalera également de la Symphonie n°60 de Haydn,  et Lontano, pièce composée par Ligeti en 1967.

Samedi 24 janvier :

A Versailles, vous entendrez Rokoko, le nouveau programme de Max Emanuel Cencic, qui présente des airs de la plume d’un grand maître du XVIIIe siècle, Johann Adolf Hasse

Au grand théâtre de Bordeaux, Nathalie dessay et Laurent Naouri, vous ferons entendre Fauré, Duparc, Delibes et Poulenc.

Au Grand théâtre de Provence, vous pourrez entendre le Quatuor Jerusalem, dans Mozart, Schumann et Bartok.

A la Philharmonie, vous retrouverez le chef Gustavo Dudamel et l’Orquesta Sinfónica Simón Bolívar de Venezuela placée sous le signe de deux géants du XIXe siècle : Wagner répondent et de Beethoven.

Dimanche 25 janvier :

Au théâtre des Champs-Elysées, le concert du dimanche matin sera animé par le Quatuor Ebene dans Haydn et Brahms

Au grand opéra d’Avignon, l’opéra-bouffe est à l’honneur avec Don Pasquale de Donizetti.

Salle Gaveau, L’orchestre Lamoureux donnera Saint-Saëns, Bizet ainsi que l’Eloignement de Chen.

Lundi 26 janvier : 

A l’opéra comique, la fête sera vénitiennes , opéra-ballet d’André Capra, avec Les arts florissants.

Le Philharmonique de Radio France donne une création de Pascal Dusapin avec Renaud Capuçon, ainsi que la Symphonie n4 de Brahms, à la Philharmonie.

Mardi 27 janvier

L’orchestre National d’île de France, sous la direction de son chef, Enrique Mazzola, donnera l’Amour Sorcier de De Falla, les interludes de Britten, des extraits de la suite n°1 et 2 de Carmen, ainsi qu’une création française, Mascarade d’Anna Clyne à la Philharmonie.

A l’opéra de Rouen, Le Stabat Mater de Pergolese sera représenté par l’Orchestre du poème Harmonique et la Maitrise du Conservatoire de Région de Paris.

« Viejo, solo y puto » : une Argentine ennuyeuse, prise à vif mais en manque de vie
« Madame Foresti au Zénith de Paris » : Florence Foresti plus à l’aise que jamais dans un one woman show ultra efficace
Marie Charlotte Mallard
Titulaire d’un Master II de Littérature Française à la Sorbonne (Paris IV), d’un Prix de Perfectionnement de Hautbois et d’une Médaille d’Or de Musique de Chambre au Conservatoire à Rayonnement Régional de Cergy-Pontoise, Marie-Charlotte Mallard s’exerce pendant deux ans au micro d’IDFM Radio avant de rejoindre la rédaction de Toute la Culture en Janvier 2012. Forte de ses compétences littéraires et de son oreille de musicienne elle écrit principalement en musique classique et littérature. Néanmoins, ses goûts musicaux l’amènent également à écrire sur le rock et la variété.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture