Classique
L’agenda classique de la semaine du 11 janvier

L’agenda classique de la semaine du 11 janvier

11 janvier 2022 | PAR La Rédaction

Comme chaque semaine, Toute La Culture choisit pour vous les concerts classiques et lyriques à ne pas manquer. 

Par Yaël Hirsch, Victoria Okada et Paul Fourier.

Mardi 11 janvier à 20h, c’est la rare Circé d’Henry Desmarets qui sera présenté à l’Opéra de Versailles (avec Véronique Gens, Mathias Vidal, Nicolas Courjal…)

Mercredi 12 janvier, à 19h c’est le début de la biennale des Quatuors à Cordes à la Philharmonie avec le quatuor Tchalik et une masterclass d’Alfred BrendelLe même jour à 19h30, Le Messie de Haendel illuminera le Théâtre des Champs-Élysées.

Les 12 et 13 janvier à 20h30, on retrouve, encore à la Philharmonie, l’Orchestre de Paris dirigé par Stanislav Kochanovsky avec Agunda Kulaeva (mezzo-soprano) et Bertrand Chamayou au piano dans un programme complètement russe. Les mêmes jours, l’Orchestre National de France vous rappellera qu’Offenbach avait bien des mais musicaux, de Bizet à Ravel et Berlioz, à Narbonne puis à Perpignan.

Jeudi 13 janvier, à 20h, Ian Bostridge et l’Orchestre de chambre de Paris dirigé par Lars Vogt présentent un magnifique programme allant de Mahler à Britten au Théâtre des Champs-Élysées. À 20h30, rendez-vous est pris au Bataclan avec l’Orchestre de Chambre de Paris pour le concert participatif « Solo andata ». 

Le même jour à 19h30 à La Scala de Paris, le claveciniste Cristiano Gaudio interprète les partitions écrites au moment du célèbre duel qui opposa deux jeunes compositeurs de 24 ans en 1709 à Rome : Georg Friedrich Haendel et Domenico Scarlatti. L’Histoire a retenu que Scarlatti serait sorti vainqueur au clavecin… tandis qu’Haendel le surpassa à l’orgue…

Vendredi 14 janvier à 20h, Bruce Liu, récent lauréat du Concours Chopin de Varsovie, l’un des plus prestigieux concours de piano au monde, sera sur la scène du Théâtre des Champs-Élysées dans un programme tout Chopin.
À 20h également, l’Ensemble Correspondances avec Sébastien Daucé à la direction musicale proposera, à l’auditorium du musée du Louvre, un concert Molière / Charpentier avec des extraits de Le Mariage forcé, Le Sicilien, Les Plaisirs de Versailles, Le Malade imaginaire

Vendredi 14 janvier également et à 20h30, place à la gigantesque symphonie N°3 de Mahler à la Philharmonie. L’Orchestre Philharmonique de Radio France sera dirigé par Myung-Whun Chung.
On retrouvera Mahler, avec la 9e cette fois, dimanche 16 à 16h30 (
Bamberger Symphoniker ; direction : Jakub Hr?ša).

Samedi 15 janvier, à 19h30, vous pourrez entendre, entre autres, Jodie Devos et Cyrille Dubois dans L’Élixir d’amour avec l’Orchestre national de France au Théâtre des Champs-Élysées. Auparavant, à 16h, à la Cité de la Voix de Vézelay, la compagnie Matulu aura marié l’univers de Jules Verne avec l’esprit fantaisiste d’Offenbach (Entrée libre, dans la limite des places disponibles).

Samedi 15 et dimanche 16, la version intégrale du Malade imaginaire de Molière – qui n’a pas été donnée depuis 1990 – renaitra à l’Opéra de Massy à l’occasion de l’année Molière pour les 400 ans de sa naissance. Hervé Niquet dirigera Le Concert Spirituel et la belle musique de Charpentier. Auparavant, les 13 et 14 janvier, Molière aura été à l’honneur à l’Opéra de Versailles en compagnie encore de Charpentier puis de Lully

Du 15 au 23 janvier, Tango ! à l’Opéra de Lyon avec María de Buenos Aires d’Astor Piazzolla.

Dimanche 16 janvier,  à 17h, Pierre Bleuse dirige l’Orchestre de Cannes dans un hommage à Saint-Saëns. Comme nous l’expliquait Benjamin Lévy, un lien est fait entre Rameau et Saint-Saëns dans ce programme où François-Frédéric Guy interprète le concerto n°5 dit « égyptien »
Le même jour, à 18h, l’Europe de l’est musicale est en ébullition à l’Auditorium Rainier III de Monaco. Cristian Macelaru dirige l’Orchestre Philharmonique de Monte-Carlo dans Bartok, Prokofiev et Dvorak et Valeriy Sokolov est au violon.

Lundi 17 janvier à 20h30, Marie Perbost, Chantal Santon-Jeffery (sopranos) et Florent Albrecht (pianoforte) vous entrainent dans un voyage au pays des Bel(s) Canto(s) au Théâtre des Bouffes du Nord.  Même jour, même heure, la soprano Rima Tawil interprètera les charmes de l’Orient et du Liban à la salle Gaveau

visuel (c) Laetitia Larralde

Numéro deux, dans les coulisses du film Harry Potter avec David Foenkinos
La magie de Noël à la Seine Musicale Avec l’Oratorio de J.S.Bach
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture