Classique

Alexandra Soumm et Ismaël Margain

Alexandra Soumm et Ismaël Margain

16 août 2015 | PAR Elodie Martinez

Dimanche dernier, la jeune violoniste Alexandra Soumm et le tout aussi jeune pianiste Ismaël Margain se retrouvaient pour un récital commun conviant Mozart, Brahms et Schumann au Festival de Menton. Une occasion que nous avons saisie pour un beau moment que l’on peut difficilement regretter…

Le concert commence par la Sonate n°1 en la mineur opus 105 de Schumann. Les premières notes font entendre une belle harmonie et un jeu en parfait accord entre piano et violon, les cordes sur la même longueur d’ondes. Cependant, on note un éloignement progressif du piano par rapport au violon, comme si Ismaël Margain s’enfermait progressivement dans sa concentration. Les interprétations sont d’un très bon niveau, voire même excellentes, mais elles perdent de leurs unicité progressivement à chaque mouvement. C’est là l’unique petit défaut que l’on puisse trouver à ce concert où les musiciens emportent malgré cela le public au milieu de l’univers de Cocteau, le récital se déroulant dans le musée qui est lui est dédié.

Suit alors la Sonate en mi mineur KV 304 de Mozart où l’on sent davantage les nuances données par les deux musiciens, et plus particulièrement par Alexandra Soumm qui laisse entendre toute sa virtuosité ici. Si le piano semble s’éloigner à nouveau après les premières notes, il paraît toutefois revenir ensuite et clore dans un bel unisson le premier mouvement. Le second nous fait quant à lui ressentir douceur, calme et envoûtement.

Enfin vient la Sonate n°3 en ré mineur opus 108 de Brahms (aux premiers et troisièmes mouvements si connus). Cette sonate permet également à la violoniste de nous montrer l’étendue de sa maîtrise et de son interprétation en créant un véritable cocon musical lors du second mouvement, adagio, avant de libérer un jeu féroce et d’une grande dextérité dans le presto agitato du dernier mouvement.

Pour conclure, ce récital a permis de voir la rencontre de deux jeunes talents, même si le violon retient davantage l’attention ici. A noter également qu’Alexandra Soumm (qui tourne déjà actuellement dans de nombreux pays) rejoindra l’Orchestre philharmonique de Los Angeles au Hollywood Bowl le 20 août prochain. Il est certain que ce nom ne finira pas de résonner dans l’univers Classique…

©Christian Merle

[Live report] Flavien Berger, The Soft Moon, Foals & Daniel Avery à La Route du Rock
Disparition de Christian Parra
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *