Classique

Agenda classique et lyrique de la semaine du 28 octobre

Agenda classique et lyrique de la semaine du 28 octobre

29 octobre 2019 | PAR Victoria Okada

Cette semaine, les vacances de Toussaint obligent, il y a quelques ciné-concerts à assister en famille ! Mais cela n’empêche pas de beaux concerts à Paris, en région et à l’étranger !

Par Victoria Okada, Denis Peyrat et Paul Fourier.

Mardi 29 octobre à 20h30 à la Philharmonie de Paris, le pianiste Danil Trifonov donnera un récital Schumann, Beethoven et Prokofiev.

Mercredi 30 octobre à 20h à l’auditorium de Radio France, les flûtistes Magali Mosnier et Emmanuel Pahud, en compagnie de l’altiste Christophe Gaugué et le harpiste Nicolas Tulliez, interprèteront la Sonate pour flûte, alto et harpe de Debussy ainsi que la création française de Saccades, concerto pour flûte et orchestre de Philippe Manoury. En complément, Ravel et Debussy. Avec Orchestre Philharmonique de Radio France sous la direction de Fabien Gabel.

Mercredi 30 octobre et vendredi 1er novembre, à 20h30 à la Philharmonie de Paris, Daniel Barenboim entame son énième intégrale des Sonates de Beethoven avec « La Tempête », « Les Adieux », « Appassionata »… Le deuxième volet en janvier.

Jeudi 31 octobre à 20h30, à la Philharmonie entre les deux récital de Barenboim, Maris Jansons dirigera l’Orchestre symphonique de la Radiodiffusion bavaroise dans un programme Weber, Beethoven (concerto pour piano n° 2 avec Rudolf Buchbinder) et Chostakovitch (Symphonie n° 10).

Toujour le jeudi 31, à l’Auditorium de Lyon, l’Orchestre national de Lyon jouera Mozart, Michael Haydn (le frère de Joseph, concerto pour violon) et pour relier les deux, Moz-Art à la Haydn de Schnittke. Giovanni Radivo dirigera de son violon.

Du 1er au 3 novembre se tiendra la 9e édition du Festival Ré Majeure sur l’île de Ré, sous la direction artistique de Marc Minkowski, réunissant des artistes fidèles comme le Quatuor Arod, les violoncellistes Bruno Philippe et Jérôme Pernoo, Les Musiciens du Louvre, Marc Mauillon, Nicolas Lafitte et les élèves du Conservatoire de Bordeaux. 

Les 1er et 2 novembre, pour les vacances de Toussaint, l’Orchestre Philharmonique de Strasbourg donnera un ciné concert la Belle et la Bête. Le 1er à 16 h à Axone de Montbéliard et le 2 à 16h au Zénith de Dijon.

Samedi 2 novembre à 20 h  à l’auditorium de Lyon, le pianiste mythique de jazz Herbie Hancock donnera un concert inoubliable.

Le 2 samedi novembre à 20h et le 3 dimanche novembre à 15h, l’Opéra de Nice propose La vie Parisienne d’Offenbach.

Dimanche 3 novembre à 11h au Théâtre des Champs-Elysées, les Concerts du dimanche matin accueille une prodige russe du piano Alexandra Dovgan, née en 2007, jeune protégée de Grigory Sokolov, donnera son tout premier récital en France dans le programme Beethoven, Bach, Mendelssohn, Rachmaninov.

Le 3 (à 15h), et les 5 et 7 novembre (à 20h), l’Opéra de Limoges reprend la production de Mme Favart de Offenbach (mise en scène : Anne Kessler) donnée à l’Opéra comique la saison dernière.

Le 3 (à 14h30), et le 5 novembre (à 20h), l’Opéra de Marseille propose Les Puritains de Bellini en version de concert avec une distribution éblouissante (Jessica Pratt, Yijie Shi, Jean-François Lapointe, Nicolas Courjal).

En dehors de nos frontières :

Les 28 et 29 octobre à 20h, le Grand Théâtre de Genève propose Orfeo de Monteverdi avec Emöke Baráth (Euridice) et Valerio Contaldo(Orphée).

À partir du 1er novembre, le Royal Opera House de Londres propose La flûte enchantée de Mozart (dans la mise en scène de David Mc Vicar avec notamment Elsa Dreisig qui fût dernièrement Elvira des Puritains à Paris). 

Le dimanche 3 novembre à 11h et à 15h (en deux parties), à la salle Garnier de l’Opéra de Monte Carlo, Jean-François Zygel improvisera sur le film Die Nibelungen. 11h : La Mort de Siegfried (2 h 24) ; 15h : La Vengeance de Kriemhild (2 h 02).

Visuel : Alexandra Dovgan Oscar Tursunov

Un duo fraternel incomparable dans Les membres fantômes, au Théâtre La Flèche
L’Opéra municipal de Marseille, une Maison ouverte à tous. Interview de Maurice Xiberras.
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *