Agenda Classique de la semaine du 15 octobre

16 octobre 2018 Par
Elodie Martinez
| 0 commentaires

Une nouvelle semaine s’annonce, pleine de reprises, de Premières, de Dernières, de concerts, de récitals, et même d’un festival! Difficile de ne pas trouver son bonheur parmi tous ces choix!

capture

Lundi 15 octobre, le pianiste Sunwook Kim est accompagné par les solistes des Berliner Philharmoniker pour la seconde soirée de l’Intégrale Brahms au Théâtre des Champs-Elysées. Informations.
Jordi Savall dirige pour sa part Le Concert des Nations et La Capella Reial de Catalunya dans Judith triomphante à la PhilharmonieMarianne Beate Kielland y tient le rôle-titre, Rachel Redmond,Vagaus, et Marina De Liso, Holopherne. Informations.

Mardi 16 octobreEnrique Mazzola est à la tête de l’Orchestre National d’Île-de-France accompagné par le pianiste Cédric Tiberghien pour un programme réunissant l’Ouverture de Guillaume Tell de Rossini au Concerto pour piano n° 3 et à la Symphonie n° 5 de Beethoven à la Philharmonie. Informations.
L’Orchestre de Chambre de Paris vous attend pour sa part à Notre Dame de Paris sous la direction de Marzena Diakun. Informations.
Aux Invalides, Joseph, Justine et Victor Metral, artistes en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth et au sein de ProQuartet, proposent une soirée Mendelssohn. Informations.
A l’Auditorium de Lyon, venez revoir en ciné concert un grand classique de Stanley Kubrick, 2001, l’odyssée de l’espace dans le cadre du festival Lumière. Informations.
A Bordeaux, ce soir marque la Dernière de La Périchole dans la mise en scène de Romain Gilbert et sous la baguette de Marc Minkowski. Informations.

Mercredi 17 octobre, après Marseille, c’est au tour du Théâtre des Champs-Elysées d’accueillir la version de concert de Candide avec Jack Swanson dans le rôle-titre, Sophie Koch en vieille dame (en remplacement d’Anne Sofie von Otter, souffrante), Kevin Amiel et surtout Sabine Devieilhe en Cunégonde. Informations.
Salle GaveauMariana Rewerski et Barbara Kusa sont accompagnées par La Chimera sous la direction d’Eduardo Egüez pour des pièces baroques de l’époque coloniale, des chants en langue native Guarani, et un folklore sud-américain. Informations.
Dernière chance d’assister au Palais Garnier à Bérénice mise en scène par Claus Guth avec notamment Barbara Hannigan, Bo Skovhus, Ivan Ludlow ou Julien Behr. Informations.
A la Philharmonie, les soeurs Labèque s’entourent de Thomas Ospital (orgue) et de l’Orchestre de Paris pour deux soirées Stravinski, Dessner et Saint-Saëns. Informations. Parallèlement, Jean-Guihen Queyras, Isabelle Faust et Alexander Melnikov se retrouvent sur les instruments du musée pour un programme Mozart. Informations.

Jeudi 18 octobre, rendez-vous à la Philharmonie pour un ciné-concert en compagnie de Jean-François Zygel « en dirigeable sur les champs de bataille ». InformationsKristian Bezuidenhout, pour sa part, nous attend avec Mozart pour un récital sur instrument du musée. Informations.

Vendredi 19 octobrePhilippe Herreweghe dirige l’Orchestre des Champs-Elysées et le Collegium Vocale Gent dans le superbe et célébrissime Requiem de Mozart, servi également par Emoke Baráth, Eva Zaïcik, Maximilian Schmitt et Florian Boesch. Informations.
A la PhilharmoniePhilippe Jordan dirige l’Orchestre de l’Opéra national de Paris dans la Symphonie n° 8 d’Anton Bruckner. Informations. De leur côté, Isabelle Faust et Alexander Melnikov se retrouvent à nouveau pour un concert autour de Mozart sur instruments du musée. Informations.
Première à Strasbourg de la nouvelle production de Pelléas et Mélisande mise en scène par Barrie Kosky où Jacques Imbrailo et Anne-Catherine Gillet tiennent les rôles des deux amants et Marie-Ange Todorovitch celui de Geneviève. Jean-François Lapointe est pour sa part Golaud et Vincent Le Texier, Arkel. Informations.
Les Concerts d’Automne se poursuivent en compagnie du Poème Harmonique dirigé par Vincent Dumestre pour les Leçons de Ténèbres de Couperin. Informations.

Samedi 20 octobreWolfgang Doerner dirige l’Orchestre Pasdeloup et la violoniste Alexandra Conunova pour le Concerto pour violon « A la mémoire d’un ange » d’Alban Berg et la Symphonie n°7 de Bruckner à la Philharmonie. Informations. Un peu plus tard, les solistes de l’Orchestre national d’Île-de-France vous proposent le Quatuor à cordes n° 1 « Métamorphoses nocturnes » de György Ligeti et le Sextuor à cordes « La Nuit transfigurée » de Schönberg. Informations. Le soir, le violoniste Harry Traksmann rejoint l’Estonian Philharmonic Chamber Choir et le Tallinn Chamber Orchestra sous la baguette de Tonu Kaljuste pour une soirée Arvo Pärt. Informations.
Aux Concerts d’Automne, l’Ensemble Jacques Moderne fait résonner la musique anglaise de l’époque élisabéthaine. Informations.

Dimanche 21 octobre, le Quatuor Modigliani une fin de matinée au compagnie de Mozart (le Quatuor « Les Dissonances ») et Brahms (le Quatuor n° 2) au Théâtre des Champs-Elysées. Informations.
Salle Gaveau, on assiste au Concert de gala du Centenaire du recouvrement de l’indépendance de la Pologne en compagnie du Sinfonietta Cracovia, d’Ingolf Wunder (piano) et Marisol Montalvo dirigé par Jurek Dybal. Informations.
A la Philharmonie, rendez-vous à 15h avec la pianiste Vanessa Wagner pour des « harmonies poétiques » entre Liszt et Pärt. Informations. Nous retrouvons ces mêmes compositeurs ainsi que Schubert un peu plus tard avec Martha Argerich et le Luzerner sinfonieorchester pour « le Chant du Cygne ». Informations.
Diabolus in Musica apporte à son tout sa contribution aux Concerts d’Automne et fait résonner « le chant des cathédrales ». Informations.