Classique

Agenda Classique de la semaine du 13 novembre

Agenda Classique de la semaine du 13 novembre

15 novembre 2017 | PAR Elodie Martinez

La semaine s’annonce fort riche et tout particulièrement chargée dans la capitale, entre Premières et Dernières qui s’enchaînent. Le piano semble être à l’honneur, à Paris mais aussi en province, et l’on voit apparaître de grands noms, comme par exemple Patricia Petibon pour le lancement du festival Notes d’Automne…

Lundi 13 novembre, un événement rare se présente au Théâtre des champs-Elysées avec la présence du violoniste Sergej Krylov qui dirige et accompagne l’Orchestre de chambre de Lituanie pour un programme qui se clôt par Les Quatre Saisons de Vivaldi. Informations.
A la PhilharmonieMaria-Joao Pires et Julien Brocal mettent à votre disposition leurs quatre mains dans un programme Debussy, Schubert et Ravel. Informations.
Début également du festival Notes d’Automnes avec le récital de Patricia Petibon, « Parlez-moi d’amour » accompagnée par Susan Manoff. Informations.

Mardi 14 novembreEvgeny Kissin donne un récital piano au Théâtre des Champs-Elysées, permettant d’entendre la Sonate n° 29 op. 106 « Hammerklavier » de Beethoven ainsi que les Préludes op. 3 n° 2, op. 23 n°s 1 à 7, op. 32 n°s 5, 10, 12 et 13 de Rachmaninov. Informations.
Dernière chance d’assister à la formidable Flûte enchantée mise en scène par Barrie Kosky et le collectif londonien 1927 à l’Opéra Comique. Informations.
En écho à la sortie de son nouvel album, Sabine Devieilhe donne à la Philharmonie un récital français à la charnière des XIXe et XXe siècles, accompagnée par François-Xavier Roth et son ensemble Les Siècles. Informations.
Dans le cadre du festival Notes d’Automnes, Christophe Giovaninetti et Michaël Levinas accompagnent le comédien Arnaud Giovaninetti dans « Ainsi parlait Zarathoustra ». Informations.
L’Auditorium de Lyon vous propose pour sa part de découvrir le piano en France au XXe siècle. Informations.

Mercredi 15 novembre, c’est au tour du Théâtre des Champs-Elysées d’accueillir la version concertante d’Attila donnée en coproduction avec l’Opéra de Lyon où le concert a déjà été chanté dimanche. Daniele Rustioni dirige ce rendez-vous incontournable du bel canto à la tête de l’Orchestre et des Choeurs de l’Opéra de Lyon. Comme dimanche, Erwin Schrott remplace Dmitry Ulyanov dans le rôle-titre et Massimo Giordano, Riccardo Massi dans celui de Foresto. Alexey Markov et Tatiana Serjan sont pour leur part Ezio et Odabella. Informations.
Deux Premières se tiennent à l’Opéra de Paris. Tout d’abord, La Clémence de Titus au Palais Garnier dans la mise en scène de Willy Decker qui prévoit une double distribution : Ramón Vargas puis Michael Spyres en Titus, Stéphanie d’Oustrac puis Marianne Crebassa en Sesto, ou encore Antoinette Dennefeld puis Angela Brower en Annio. Informations. Ensuite, De la Maison des Morts à Bastille dans la mise en scène de Patrice Chéreau avec Willard White dans le rôle d’Alexandre Petrovitch Goriantchikov. Informations.
Aujourd’hui et demain, l’Orchestre de Paris, dirigé par Thomas Hengelbrockdonne à la Philharmonie la Symphonie n° 104 « Londres » de Haydn et la Symphonie n° 3 « Eroica » de Beethoven. Informations.
Ô-Celli fait son cinéma au festival Notes d’Automne. Informations.
A Bordeaux, l’hommage à Maria Callas se poursuit avec un récit-récital conté par Alain Duault et chanté par Béatrice Uria-Monzon. Informations.

Jeudi 16 novembre, au lendemain de deux Premières, l’Opéra de Paris donne également une Dernière, celle de Falstaff mis en scène par Dominique Pitoiset avec Bryn Terfel, Aleksandra Kurzak ou encore Julie Fuchs. Informations.
Salle Gaveau, « le compositeur voyageur, Mathias Duplessy  et les trois grands maîtres de vièles traditionnelles nous embarquent dans un voyage musical : des steppes aux déserts, des montagnes arides aux vallées vertes ». Informations.
Au festival Notes d’Automne, François-René Duchâble accompagne Alain Carré afin de réunir le Berlioz compositeur et le Berlioz écrivain. Informations.
Nicholas Angelich revient à l’Auditorium de Lyon dans un récital autour de Berlioz, Ravel et Schmitt. Informations.
A l’Opéra de Lille, Première ce soir du Nain de Zemlinsky mis en scène par  Daniel Jeanneteau avec Mathias Vidal dans le rôle-titre et Franck Ollu à la direction. Informations.

Vendredi 17 novembre, Salle Gaveau, la pianiste Emmanuelle Swiercz réunit puissance de son et délicatesse dans une soirée autour de la Sonate n° 23 op. 57 « Appassionata » de Beethoven et des Valses de Chopin. Informations.
Et si l’on vous racontait une histoire d’opéra-comique? C’est ce que vous propose l’Opéra Comique à travers une promenade de 300 ans réduite à 50 minutes de concert participatif accompagné par des solistes et par l’Orchestre de chambre de Paris. Informations. Donné ce soir et le lendemain, la Porte 8 vous convie à de son côté à un rendez-vous avec Marc Mauillon et Lea Desandre. Informations.
Après la Philharmonie, c’est au tour de Versailles d’accueillir Sabine Devieilhe, François-Xavier Roth et Les Siècles dans un programme similaire. Informations.
Le festival Notes d’Automne se poursuit avec deux créations : « Mozart et la pluie » et « L’Homme A ». Informations.
A l’Auditorium de Lyon, Eric Le Sage et Franck Braley se retrouvent et s’amusent de leurs différences autour de Poulenc, Milhaud, Ravel et Debussy. Informations.
A l’Opéra de Montpellier, première des trois représentations (réparties sur deux dates seulement) de Svadba mis en scène par Benoît Bénichou. Un opéra chanté en serbe dont « le livret s’inspire de la poésie serbe, des contes paysans ». La musique, « empreinte de folklore traditionnel des Balkans, transporte l’auditeur dans un monde étrange et magique. Les chanteuses recourent à toutes les techniques vocales possibles, combinant chant lyrique et chant populaire, voix de poitrine grave et voix de tête suraiguë, chuchotements et cris, dans une palette intense de couleurs, sans pratiquement aucun instrument de musique ». Une expérience qui mérite très certainement d’être vécue! Informations.
L’ONDIF quitte la capitale (de peu) en compagnie de Lucienne Renaudin-Vary, Victor Julien-Laferrière, Ismaël Margain et Guillaume Bellom, et sous la baguette de Dylan Corlay pour « Roulez jeunesse », donné trois jours d’affilé dans trois villes différentes. Ce soir, c’est à Franconville. Informations.
Le contre-ténor Dominique Visse se rend à Bordeaux pour un récital accompagné par Jean-Marc Fontana. Informations.
Le Théâtre du Capitole donne pour sa part la Première de La Rondine d’après la mise en scène de Nicolas Joel et dirigée par Paolo Arrivabeni. Informations.

Samedi 18 novembre, l’Orchestre Pasdeloup retrouve la grande dame de la harpe, Marielle Nordmann dans un programme Boieldieu, Händel, Doppler et Mendelssohn à la Salle Gaveau. Informations.
Jean-Christophe Spinosi et son Ensemble Matheus vous convient à Versailles pour les Quatre Saisons de Vivaldi. Informations. Vous pourrez également choisir d’entendre les Pages et les Chantres du Centre de musique baroque de Versailles dans « Pro Capella Regis – To His Majesty’s Chapel ». Informations.
Du côté du festival Notes d’Automne, le programme est fort chargé aujourd’hui avec pas de moin quatre spectacles qui vous feront voyager entre littérature et musique. Informations.
L’Opéra de Lyon reprend pour sa part le diptyque chorégraphié par Roland Petit, Carmen/L’Arlésienne. Informations.
Nicholas Angelich propose un second récital à l’Auditorium de Lyon, avec un tout autre programme : Dutilleux, Ravel et Bizet. Informations.
A Bordeaux, carte blanche à l’un des plus grands virtuoses, Menahem Pressler, qui après avoir parcouru le monde durant cinquante ans au sein du Beaux Arts Trio, continue d’enchanter le public par l’extraordinaire fraîcheur de son jeu. Informations.

Dimanche 19 novembre, rendez-vous à Versailles à ne surtout pas manquer : la version de concert de Serse avec Franco Fagioli dans le rôle-titre, Andrea Mastroni en Ariodate ou encore Francesca Aspromonte en Atalanta. Maxim Emelyanychev dirige l’ensemble Il Pomo d’Oro. Informations.
Le festival de Notes d’Automne se clôt aujourd’hui, d’abord par « Les Fleurs du Mal », textes du poète mis en musique par divers compositeurs et chanté ici par Marc Boucher accompagné par Alice Ader au piano. Informations. Vient ensuite « Une petite histoire de la grande musique » : « Alma est une petite fille espiègle et un peu capricieuse. Elle n’a pas envie de « faire son violon » que ses parents musiciens s’évertuent pourtant à lui faire travailler ! C’est alors qu’une conversation s’engage entre eux, qui va les faire entrer dans un fabuleux voyage à travers le temps : des sons des premiers hommes préhistoriques jusqu’à la musique d’aujourd’hui… » Informations.
L’esprit du piano se pose à l’Opéra de Bordeaux, tout d’abord avec François Dumont en matinée (informations) puis un second de Luis Fernando Perez dans l’après-midi (informations).

Maria-Joao Pires et Julien Brocal à la Philharmonie [Live-Report]
Gagnez 5×2 pass pour les soirées du festival Aurores Montréal
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *