Classique

Agenda Classique de la semaine du 31 août

Agenda Classique de la semaine du 31 août

31 août 2015 | PAR Elodie Martinez

Plus aucun doute n’est possible : l’été est fini! Les festivals replient leurs scènes malgré la présence de quelques irréductibles rendant le début de semaine plutôt calme. La fin est quant à elle marquée du signe de la rentrée avec celle de l’Opéra de Paris et sa version de Madame Butterfly mis en scène par Robert Wilson. Profitez donc des premiers jours pour reprendre votre souffle avant le weekend chargé qui nous attend!

Lundi 31 août, Julien Gernay est au Festival international de musique de Wissembourg pour un récital piano conviant Mendelssohn, Beethoven, Liszt et Schubert. Informations.

Mardi 1er septembreLev Sivkov au violoncelle rejoint le piano de Vyacheslav Gryaznov pour un récital Myaskovsky, Racmaninov et Dutilleux Festival international de musique de Wissembourg. Informations.

Mercredi 2 septembre, toujours au Festival de WissembergAkiko Yamamoto s’installe au piano pour interpréter Mozart, Haydn, Beethoven, Ravel et Schumann. Informations. En Pays de Gex, le Festival de Musique de Chambre ouvre sa scène au Quatuor de Saxophone XASAX pour « De Lassus, Bach : l’art de la fugue, Janá?ek… » à l’église Saint-Maurice de Thoiry. Informations.

Jeudi 3 septembre, l’Ensemble « SORI » de Séoul joue à son tour au Festival de Musique de Chambre en Pays de Gex à l’église de Grilly. Informations.

Vendredi 4 septembre démarre le Septembre musical de l’Orne qui se déroulera jusqu’au 4 octobre. L’ouverture se fait sous la baguette d’Hervé Niquet au son de son Concert Spirituel pour un concert alléchant autour du « Faste des cathédrales » à la Basilique Notre-Dame d’Alençon. Informations.

Samedi 5 septembre, Classique au vert nous offre à Paris un « Viaggio a Napoli » avec Les Paladins sous la direction de Jérôme Correas pour un voyage à travers les siècles dans cette belle ville qui a tant inspiré les compositeurs. De quoi s’offrir un dernier air de vacances! Informations. Pour rester dans la fibre italienne, nous pouvons entendre « La Follia au coeur de l’Italie baroque » dans le cadre du Septembre musical de l’Orne à l’Eglise Saint-Sauveur de Bellême, interprétée par l’Orchestre de Chambre de Toulouse. Informations. Bien sûr ce jour marque aussi et surtout la rentrée de l’Opéra de Paris avec la Première de Madame Butterfly de Puccini dans une mise en scène de Robert Wilson à Bastille. Gageons que beaucoup d’encre coulera… Informations.

Dimanche 6 septembre, le Quatuor Hermès est rejoint par le violoncelle d’Emmanuelle Bertrand pour Quatuor américain à cordes n°12, Op. 96, mouvements 1-2-4 de Dvorak et Quintette à deux violoncelles en ut majeur, D. 956 de Schubert dans le cadre du Festival Classique au vert. Informations. Le Quatuor Ebène et Gautier Capuçon se retrouvent pour clôturer le Festival de Wissembourg (ainsi que la semaine, par la même occasion) avec Beethoven et Schubert. Informations.

©Opéra de Paris, Madame Butterfly

« Marine blue » tome 1 : les vagues des sentiments
Soirée samba à la Bellevilloise
Elodie Martinez
Après une Licence de Lettres Classiques et un Master en Lettres Modernes, Elodie découvre presque par hasard l'univers lyrique et a la chance d'intégrer en tant que figurante la production du Messie à l'Opéra de Lyon en décembre 2012. Elle débute également une thèse (qu'elle compte bien finir) sur Médée dans les arts en France aux XVIIe et XVIIIe siècles, puis, en parallèle d'un stage dans l'édition à Paris, elle découvre l'univers de la rédaction web et intègre l'équipe de Toute la culture où elle participe principalement aux pages d'opéra, de musique classique et de théâtre. Elle a aussi chroniqué un petit nombre de livres et poursuit l'aventure une fois rentrée sur Lyon. Malheureusement, son parcours professionnel la force à se restreindre et à abandonner les pages de théâtre. Aujourd'hui, elle est chargée de projets junior pour un site concurrent axé sur l'opéra, mais elle reste attachée à Toute la culture et continue d'être en charge de l'agenda classique ainsi que de contribuer, à moindre échelle, à la rédaction des chroniques d'opéra.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *