Chansons

-M- fait son « One Man » Show au Cirque d’Hiver.

-M- fait son « One Man » Show au Cirque d’Hiver.

16 février 2019 | PAR Jean-Christophe Mary

Depuis le 08 février, seul en scène, Matthieu Chedid enchante tous les soirs le public du Cirque d’Hiver dans ce nouveau show parisien à guichets fermés.

Deux ans après son triomphe à l’Accorhotels Arena avec l’ « Aventure Malienne » fabuleux show aux côtés de Fatoumata Diawara, Toumani & Sidiki Diabaté, -M-fait de nouveau rêver le public parisien avec un show entièrement revisité.  

20h45. La clameur monte d’un cran lorsque l’écran diffuse des photos à l’effigie de –M- parrain de l’association clown sans frontière. On distingue sur scène plusieurs machines de percussions, un piano, un synthétiseur, deux batteries, des stands de guitare.

Matthieu Chedid fait son entrée au son de « Une seule corde » suivi de « Nostalgic du cool » qui instantanément enflamme le public. Veste blanche et pantalon noir, pas le temps de souffler. Le showman attaque « Le baptême », « Je dis aime », « Souvenir du futur » puis nous prend par surprise avec « « Qui de nous deux » poème de Marcel Kanche, livré ce soir sous haute tension électrique. Et des surprises, il y en aura .

Durant près de deux heures le musicien virevolte entre ses claviers, disposés sur la scène centrale, se faufile avec sa guitare au milieu du public, s’installe derrière l’une des deux batteries. Moment étonnant quand les deux immenses robots percussionnistes qui trônent comme deux totems géants en haut escaliers du Cirque d’hivers se mettent en action. « Superchérie, La Bonne Etoile, La Seine, Le complexe du corn flakes », les tubes défilent repris en chœur par le public debout. Des titres qui dans cette configuration homme + machines prennent en live une dimension lumineuse. Pour que le show soit complet, on a droit à une longue série de changement de costumes plus excentriques et plus éclatants les uns que les autres, de perruques aux cheveux dressés sur la tête rappelant la période –M- ou Mister Mystère, de guitares customisées dont cette magnifique stratocaster pailletée or.

Le public aura droit à de beaux moments d’émotions dont un titre en duo avec sa fille ainée, Billie qui reçoit une belle ovation du public. Dès les premières mesures de « Ma mélodie », ou « Loïca » en hommage à sa compagne, Matthieu Chedid confie qu’il vient d’être à nouveau papa. Ce soir, effets de lumières, arrangements, son, tout ici est travaillé au cordeau avec un grand professionnalisme.

Clou du spectacle « Mojo » et « Machistador » chanté dans un rythme démentiel, noyé sous les éclairages rouges vifs et les fumigènes. Matthieu Chedid arpente les gradins et joue au milieu des spectateurs qui immortalisent l’instant, smartphone à la main. Au bout de 2h10 de show , -M- toujours aussi généreux a mis le public dans sa poche avec ce déluge de tubes retraçant près de 25 de carrière.

Jusqu’au 22 février 2019 au Cirque d’Hiver.

Du lundi 3 au samedi 8 juin 2019 à la  La Seine Musicale de Boulogne-Billancourt 

Lundi 16 et mardi 17 décembre 2019 à l’AccorHotels Arena.

 Jean-Christophe Mary

 

 

Un luxueux Cardillac à l’Opéra des Flandres
[BERLINALE, Résultats] Ours d’or pour « Synonymes » de Nadav Lapid
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *