Chansons
[Live report] Arthur H enregistre des pépites de « Soleil dedans » pour Arte concert

[Live report] Arthur H enregistre des pépites de « Soleil dedans » pour Arte concert

24 septembre 2014 | PAR Yaël Hirsch

Lundi 22 septembre alors que son nouvel album heurtait les bacs, et moins de 6 mois après une bien belle interview à propos de l’or d’eros, nous retrouvions Arthur H lors d’un concert à petite audience pour l’enregistrement très pro d’une dizaine de titres qui seront diffusés sur Arte Concert. L’événement a eu lieu en soirée au studio niché dans les entrailles du Palais des Congrès et nous en a beaucoup appris sur le professionnalisme de l’homme piano à la voix grave.
[rating=3]

C’est quasiment à même le sol qu’une vingtaine de happy few ont pu s’installer pour l’enregistrement de quelques titres de Arthur H lors d’un concert très cadré (5 caméras!!) parfaitement sonorisé (on entendait le frôlement des baguettes du batteur) et aux titres repris pour que tout soir parfait une fois monté. C’est entouré de deux musiciens exceptionnel qu’Arthur H, repettos, lunettes et veste rouge est entré en scène pour se poser sur un piano à queue. A l’honneur : les titres du tout nouvel album, Soleil dedans (Polydor/Universal), notamment pour commencer l’air de crooner « De l’autre côté de la lune ». Sexy et posé, le son de Arthur H n’en est pas moins souvent relevé d’un beat très épicé.

Impertinent mais encore pas tout à fait à l’aise sur les nouvelles paroles, le chanteur a recommencé certains titres pour qu’ils soient parfaits. Avec humour il a regretté que le public ne connaisse pas les nouveaux titres pour les lui souffler. Si nous n’étions pas tout à fait vierges des mots de ces nouvelles propositions, en ayant entendu certaines en primeur dans les salons de l’hôtel de ville lors du festival Fnac Live, nous étions bien incapables d’aider l’artiste. En revanche nous aurions aidé avec plaisir miss Lou Marco, une des deux guests du chanteur, dans sa reprise en duo du mythique « India song » de Duras/Moreau, repris trois fois pour diverses raisons. L’autre duo de la soirée, « Femme étoile » était parfaitement porté par la jeune et talentueuse Nach (alias Anna Chedid, la fille de Louis et sœur de M), à qui l’on souhaite beaucoup de succès avec son premier album en piste.

Si certaines reprises de chansons encore nouvelles ont nui à l’émotion, le professionnalisme était beau à voir et la qualité du son servait les titres plus graves et complexes comme le merveilleux « Une femme qui pleure », lâchant un peu la pression sur les titres plus funky du type « La caissière du super » (on lui préfère quand même « La fille au Prisunic » d’Adrienne Pauly) ou « Le bonheur c’est l’eau », voir le travail que demande l’enregistrement d’un live pour Arte était assez marquant.

Récompensés par une version très punchy du classique « Ma dernière nuit, à New-York City », les vieux fans d’Arthur H ont aussi pu mesurer la complexité et la finesse des compositions de Soleil dedans; se préparant d’autres nuits à Paris et New-York à écouter le timbre en abîme du chanteur.

Athur H, Soleil dedans,  Universal Polydor, 9.99 euros en téléchargement.

Site officiel d’Arthur H
Photo : couverture de l’album & visuels (c) Yael hirsch

Savoirs : les dix conférences du mois d’octobre 2014
[Live report] Emile Parisien et Vincent Peirani au Duc des Lombards
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

One thought on “[Live report] Arthur H enregistre des pépites de « Soleil dedans » pour Arte concert”

Commentaire(s)

  • superbe documentaire sur VELASQUEZ le dimanche 29 mars, malheureusement la voix d’Arthur H, n’a aucun relief, un commentaire monocorde , qui pousse au sommeil plutôt qu’une attention soutenue … Heureusement que les pentures et tableaux sont superbes, merci pour cette découverte, mais sans son commentateur qui ne possède aucun aucun enthousiasme…

    mars 29, 2015 at 18 h 24 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *