Chansons
Corneille signe son retour à Paris au Trianon

Corneille signe son retour à Paris au Trianon

17 décembre 2019 | PAR Sarah Dray

Dimanche 15 décembre, malgré les grèves, le Trianon était plein pour faire un accueil digne de ce nom à Corneille. Présent sur la scène musicale depuis 17 ans, celui-ci a livré un show plein de feel-good musique et de funk entraînant.

Quand Corneille entre en scène, ce qui impressionne le plus c’est le nombre de personnes sur scène, 5 musiciens et 2 choristes, l’artiste est bien entouré pour ce retour dans la capitale.

Aussi, nous soulignerons le superbe habillage lumineux, cosy, qui s’accorde parfaitement avec la musique chaude et englobante de Corneille. Lui-même est très élégant dans son costume rouge vif et ses mocassins vernis. Tout est au top pour profiter des bonnes vibes et de la bonne énergie de la musique de Corneille.

Quand on découvre Corneille sur scène, on le trouve si chaleureux, bienveillant et cool qu’on a envie d’être son ami, mais aussi on a envie qu’il n’arrête jamais de chanter sur des mélodies funk.  Elles lui vont parfaitement bien.

On voit clairement que son objectif sur scène est de partager avec le public et de lui faire plaisir. D’ailleurs, chaque fois qu’il le peut il le fait chanter et balancer des bras.

Les chansons de son nouvel album, Parce qu’on aime, sorti le 15 février 2019 ont autant leur place dans sa set liste que les classiques : Parce qu’on vient de loin, Avec classe, Marchands de rêves…

Pour les plus gros tubes, le public est tellement emballé que lors des applaudissements, le parquet du Trianon tremble. 

La seule réserve qu’on pourrait émettre est que les musiciens étant nombreux, parfois la voix de Corneille est un peu couverte et de ce fait on a du mal à comprendre les paroles.

Mais finalement, qui a besoin de les comprendre quand la majorité des spectateurs les connaissent sur le bout des doigts ?

Corneille fera ce soir-là deux rappels et laissera son public avec des étoiles dans les yeux et un grand sourire sur le visage.

 

 

Crédit photo : Kevin Millet

J’ai découvert la haine, je sèmerai l’amour : la Cie Personae rencontre Albert Cohen
Le top cinéma 2019 de Toute La Culture
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *