Chanson
Beverly Bardo : « J’aimerais montrer aux gens de quoi je suis capable » (Interview)

Beverly Bardo : « J’aimerais montrer aux gens de quoi je suis capable » (Interview)

28 décembre 2021 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Auteure, compositrice et interprète, Beverly Bardo voue un amour considérable à la musique depuis l’enfance. D’origine haïtienne, elle est bercée par le kompa, mais aussi par les courants de la nouvelle génération que sont le RnB, le hip-hop et l’afro. 

Après son premier EP Haïtian Honey sorti en septembre 2020, Beverly Bardo revient avec son second EP intitulé Lui. Un deuxième projet qui évoque l’amour et illustre l’ascension d’une jeune femme qui s’accomplit, mais qui est tiraillée entre quatre prétendants qui portent comme prénom le titre de chacune des chansons de l’EP. 

Dans cette interview accordée à Toute la culture, la jeune chanteuse de 30 ans nous parle de son dernier EP ainsi que de ses envies de collaborations et de concerts. 

La pochette de « Lui », le nouvel EP de Beverly Bardo disponible depuis le 3 décembre 2021.

 

Toute la culture : Pourquoi ce titre « Lui » ? 

Beverly Bardo : Ce titre représente l’histoire de l’EP. Ça parle d’une femme qui est tourmentée par plusieurs prétendants mais elle ne sait pas lequel choisir. Au départ, je voulais appeler l’EP « Lequel » mais je trouvais que « Lui » sonnait plus fort. 

On remarque d’ailleurs que tous les titres de l’EP portent un nom masculin. Ces titres sont-ils inspirés d’une histoire que vous avez vécue ? 

Pas du tout ! (rires). On m’a souvent posé cette question. Je me suis mise à la place d’une femme qui avait le choix entre plusieurs prétendants qui ont chacun une personnalité. Et chacun de mes morceaux représente une personnalité. Ils sont tous différents. Le titre Sam représente le prétendant dont rêvent les femmes. C’est vraiment le lover par excellence. 

Quels ont été les retours sur cet EP ? 

J’ai eu des bons retours, surtout à la sortie de l’EP quand les gens ont découvert les titres Yenny et Sam. Ce sont vraiment deux morceaux qui me ressemblent et représentent mon image. 

Comment vous définiriez votre musique qui est partagée entre le kompa et la musique urbaine ? 

C’est une musique cosmopolite, de tous genres. Moi je suis française d’origine haïtienne. J’ai grandi avec la musique kompa, du reggae, de la soul, du gospel… C’est vraiment une musique éclectique. Plus j’avance et plus cette musicalité que j’ai acquise est complétée par des sonorités moderne, urbaine et afro.  

Espérez-vous vous imposer sur la scène urbaine française en 2022 ? 

Oui ! Il le faut. J’aimerais vraiment montrer aux gens de quoi je suis capable. Je veux développer la musique à laquelle j’ai grandi et la remettre au goût du jour tout en la représentant. 

« J’aimerais bien enregistrer un album en 2022. »  (Beverly Bardo)

Y’a-t-il des artistes avec lesquels vous aimeriez faire un featuring ? 

Sur le plan international, j’aimerais tellement faire un duo avec Drake. Et en France, j’aime beaucoup Tayc, la chanteuse Ocevne (prononcé Océane) que j’aime beaucoup aussi. Mon style musical se rapproche un peu de celui de ces deux artistes. J’aime beaucoup ce qu’ils font. Et si on s’exporte au Nigéria, j’aimerais collaborer avec Wizkid et Burna Boy. Je trouve qu’ils représentent bien la musique de nos jours. 

Quels sont projets pour 2022 ? 

En 2022, j’aimerais faire encore plus de scène notamment des showcases ou des concerts acoustiques en région parisienne. Ce qui me permettra de me faire connaître un peu plus. J’aimerais bien enregistrer un album ou un EP, ça reste à voir. Mais je vais continuer à faire ma musique à fond, toujours en français. 

Visuels : Agence Rise Up. 

Beverly Bardo, Lui (4 titres)=1. Sam, 2. Yenny, 3. Mamadou, 4. Jojo. 

 

 

Stacey Kent : « une fois que la musique est créée et offerte au monde, elle ne vous appartient plus, c’est au monde de décider ce qu’il va en faire. » – Interview 
Matrix Resurrections, entre cure de jouvence et mythification ratée
Avatar photo
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture
Registration