Chansons

Benjamin Siksou renoue avec la scène parisienne au Café de la Danse

Benjamin Siksou renoue avec la scène parisienne au Café de la Danse

30 novembre 2017 | PAR Sarah Dray

Mardi 28 novembre, Benjamin Siksou a présenté son premier album, très abouti, au public parisien. Il renoue ici avec sa scène fétiche puisqu’après la Nouvelle Star il s’était produit en 2009 dans cette même salle.
[rating=4]

Benjamin Siksou ? Mais si souvenez-vous, c’est le jeune homme qui nous avait tous éblouis dans la Nouvelle Star en 2008. Arrivé en finale face à Amandine Bourgeois, il avait manqué la première place de peu.
Ça y’est vous voyez? Benjamin est un séducteur, et pour se mettre le public dans la poche il utilise ses talents de musicien mais aussi sa voix.
Timbrée, un peu nasillarde, l’empreinte de celle-ci est unique. Elle si chaude qu’on pourrait l’écouter pendant des heures.
Pas très bavard entre les chansons, du moins au début du concert, Benjamin donne tout dès que la musique retentit.
Au fur et à mesure des chansons, il nous présente et nous fait découvrir son premier album, « Au Chant du Coq », sorti au début de l’automne 2017. Il a pris le temps d’y travailler après son aventure télévisuelle, afin de murir et de peaufiner cet album.
Et ça valait le coup d’attendre. Le son est esthétique, travaillé et très abouti. Les sonorités rock sont enlevées et swinguantes. Ça donne envie d’écouter l’album en boucle en rentrant chez soi, de se laisser bercer encore longtemps par cette voix envoûtante.
On en oublierait presque que les paroles, elles, ne sont pas toujours aussi réussies et peuvent paraitre un peu tirées par les cheveux.
Sur quelques-unes des chansons, le chanteur s’autorise des moments plus intimiste, en guitare voix, avec son public fidèle. En effet, certains des fans de ce 28 novembre étaient déjà au Café de la Danse, il y a 8 ans, lors d’un de ses premiers concerts
Le public de province pourra également avoir la joie de retrouver Benjamin Siksou lors de sa tournée, par exemple le 5 décembre 2017 à Lille ou le 7 février 2018 à Nantes.

<iframe src= »https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com%2Fkonbinifr%2Fvideos%2F10156047320729276%2F&show_text=0&width=476″ width= »476″ height= »476″ style= »border:none;overflow:hidden » scrolling= »no » frameborder= »0″ allowTransparency= »true » allowFullScreen= »true »></iframe>

visuel (c) Sarah Dray

Modigliani à la Tate Modern : une belle et juste rétrospective
Gagnez 25×2 entrées pour visiter l’exposition “Anselme Boix-Vives” au musée des Beaux-Arts de Chambéry.
Sarah Dray

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *