Classique

Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (8)

Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (8)

25 mars 2020 | PAR Victoria Okada

De plus en plus de musiciens diffusent leur concerts en direct depuis le salon. Nous en avons rassemblé quelques exemples.

Le grand pianiste de jazz Chick Corea donne chaque jour, depuis le 21 mars, une session sur FaceBook. Celle du 24 mars durait presque une heure !

Le pianiste Boris Giltburg donne lui aussi un concert en direct, à l’heure du déjeuner, lundi, mercredi et vendredi, et ce depuis le 18 mars (sur FaceBook et Twitter). Aujourd’hui le 25 mars, il a interprété les 9 Etudes-Tableaux op. 39 de Rachmaninov.

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

From my sleeve notes on the cycle: A slow growl in the deepest reaches of the keyboard. Another one, a little faster, closer. A snap of sharp teeth. And then the frightened, light-fingered, hasty flight of the girl, trying to escape. That’s the beginning of the Étude-tableau Op. 39, No. 6, inspired by images of Little Red Riding Hood and the Wolf, as Rachmaninov himself wrote—but his version is no straight retelling. Having passed through the prism of his imagination, it’s scarier, darker, more ambiguous. And it isn’t only that the wolf wins in the end. At the beginning of the middle section, the wolves (for there are several of them now) seem to be stalking their prey, slowly advancing in anticipation of the vicious hunt to follow. Those wolves, however, are represented by the motif of Red Riding Hood herself, transposed down to the wolves’ register—as if she were pursued not by wolves, but by doppelgängers, twisted, nightmarish copies of herself. To me that’s real psychological horror. And what does it mean then, that the piece does indeed close with the wolf’s growl and final snap?For me, these, and the other études-tableaux constituting Op. 39 are many things simultaneously. Short stories; captivating, meticulously crafted to trim all excess, yet having enough material to lead us into fully believable worlds. Movies, with accomplished cinematography and lighting (wouldn’t the Red Riding Hood étude-tableau make a great short film?). Tone paintings, with Rachmaninov utilizing a huge breadth of piano techniques and textures, weaving multiple voices, melodies and harmonies into a rich aural tapestry. And perhaps also dreams, in the way they come with a tangible, distilled atmosphere and mood, created right away, by the very first notes of each piece; similar to those of our dreams that come with a strong emotional association, one which requires no grounds or explanation—we just know. Read more: https://borisgiltburg.com/CMFA/rachmaninov-etudes-tableaux-Op-39-moments-musicaux/

Une publication partagée par Boris Giltburg (@bgiltburg) le

Des membres de l’ensemble vocal britannique Voces8 s’adressent à leurs auditeurs pour leurs médiations culturelles en ligne ! #LiveFromHome

La page FaceBook du « Violon Channel » diffuse en direct « Living Room Live ». Le 25 mars, c’était le tour du violoncelliste Johannes Moser dans un programme avec, entre autres, des extraits de la 3e Suite pour violoncelle de Bach. Par ailleurs, il donne des « masterclass speed » de moins de 10 mn pour des passages clés d’une œuvre. Le 24 mars, il abordait le 3e mouvement du Concerto de Saint-Saëns.

Sur YouTube « [email protected] », en collaboration avec son label Deutsche Graommphon et ArteConcerts, le violoniste Daniel Hope propose un concert quotidien chaque jour à 18h.

Ce mercredi 25 mars à 18h, deux frères de musiciens, Thomas Enhco (piano) et David Enhco (trompette) ont offert ensemble depuis la maison familiale de l’île de Ré, un « joint concert » piano-trompette mais aussi de temps en temps avec le violon et en ventriloque, dans une ambiance super sympa !

Et en voici quelques sélections habituelle :

Thomas Leleu (tuba) et Lucienne Renaudin-Vary (trompette) devaient jouer ensemble au Festival de Pâques de Deauville ce 25 mars. Le concert étant annulé, ils interprètent en duplex leur « Stay home French German rumba » !

La violoncelliste Astrig Siranossian (lire notre interview) s’y met à la vidéo (pas direct), avec Après un rêve de Fauré.

Vous pouvez couter et regarder tous les jours la performance inspirée du violoniste David Castro-Balbi sur sa page FaceBook, comme ce Tango de Carlos Gardel, arrangé par John Wiliams pour le film Scent of a Woman et interprété par Itzhak Perlman.

Guillaume Martingé, violoncelliste du Quatuor Psophos, a joué un extrait de la Première Suite pour violoncelle seul de Bach pour ses voisins devant son apprtement.

Des musiciens ont arrangé en quatuor à cordes une chanson vietnamienne pour inciter les enfants à bien se laver les mains : Ghen Cô Vy avec des costumes très actuels !

Vous pouvez écouter la musique originelle.

Photo © David & Thomas Enhco

L’interview confinée (et engagée !) d’Alexandre Zeff : « Je suis conscient de faire partie des privilégié.e.s qui sont chez eux alors que tant d’autres sont obligé.e.s de prendre des risques pour conserver leur travail »
Alex Hanimann, encyclopédiste de la perception
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *