Classique
Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (12)

Ces musiciens qui se filment dans leur confinement (12)

29 mars 2020 | PAR Victoria Okada

Après le numéro spécial piano moderne d’hier, nous reprenons la publication habituelle. En ce temps de confinement, ceux qui jouent de la musique baroque et ancienne sont très nombreux dans les réseaux sociaux. C’est peut-être une excellente occasion pour se familiariser davantage avec cette musique. Mais pas que !

Sur son Instragram, la mezzo-soprano Eva Zaïcik apaise nos jours avec Ombra Mai Fu de Haendel, avec ses complices du Consort.

Dans ce beau jardin, on respire l’air de printemps avec Elisabeth de Jacquet de la Guerre par Anne-Catherine Bucher, fondatrice et directrice artistique du Concert Lorrain.

L’Orchestra for the Earth propose Lamento de Didon a la lueur de bougies ! (Purcelle)

Depuis Chili, Claudio Hernadez joue au luth une Pavane d’Alfonso Ferrabosco de Bologne dit l’Ancien.

Chris Burgmann, quant à lui, offre Sarabande, l’une des pièces très rares que Bartolotti (? – avant 1682) a composée pour théorbe.

L’Apothéose Ensemble propose l’ « Allegro » de la Sonate en trio op.5 n.2 de Haendel.

Le pianiste de tout terrain Francesco Tristano a lancé ce dimanche « Bach from the bunker » en direct sur sa page Facebook.

La soprano Katherine Borderick chante un peu de Joni Mitchell en s’accompagnant d’un instrument curieux… savez-vous de quel instrument il s’agit ?

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A bit of Joni Mitchell for a Saturday afternoon in isolated social distance! My attempt at ‘Case of You’ ?

Une publication partagée par Katherine (@katherine_c_broderick) le

Les membres de l’octuor de violoncelles Ô-Celli réalisent une vidéo avec leur smartphone depuis Paris, Liège, Bruxelles et Logrono (Espagne). 

La soprano Axelle Fanyo chante la très belle partition de Lili Boulanger, Le Retour.

Photo © Ô-celli

Le fondateur de la french-tech culture, Jean-François Cesarini, est mort
L’interview confinée de Nasser Djemaï : « Je n’arrive pas bien à réaliser ce qui se passe »
Victoria Okada

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *