Musique

Cerrone Addict

Cerrone Addict

02 novembre 2012 | PAR Marie Pichereau

Marc Cerrone est l’un des plus grands noms du disco, musicien français et batteur de formation, il a vendu plus de 30 millions de disques, avec des tubes qui aujourd’hui sont devenus cultissimes comme « Give me love » et « Je suis music ».

Cerrone est un artiste polyvalent, tour à tour producteur, compositeur et créateur de grandes mises en scène. En 1989, place de la Concorde, il avait célébré le bicentenaire de la Révolution et avait réuni plus de 600 000 spectateurs. En 2008 l’artiste toujours en vogue, avait fait encore plus fort. Accompagné de Nile Rodgers (un guitariste et producteur américain de musique) il organisait la « NY Dance Party » en plein milieu de Central Park à New York. Le coin de verdure s’était transformé en une gigantesque discothèque en plein air pour célébrer les trente ans de la Dance Music. Un parcours atypique pour un personnage hors norme.

Cerrone c’est 30 millions d’albums vendus à travers le monde et une douzaine de trophées et de récompenses à son actif, avec entre autres : cinq US Awards et le Golden Globe du « Best producer of the year ». Que l’on apprécie ou non le disco ou la dance music, on ne peut nier que Marc Cerrone est l’un des maîtres des dancefloors et de surcroit, pionnier de ce type de musique. Disco, techno, house, groove ou encore plus récemment l’éléctro, Cerrone a su traverser tous les styles et imposer la désormais célèbre « french touch » à l’étranger. Il est reconnu par les professionnels de la musique comme étant l’un des musiciens les plus influents des années 70. Aujourd’hui, sa musique est toujours d’actualité et résonne encore dans les nightclubs du monde entier. Ce qui nous amène à la sortie de son dernier album en septembre dernier : Cerrone Addict.

Le petit bijoux est un double album composé pour une grande part d’un best of et d’autre part, des versions remixées des tubes emblématiques de l’artiste par la haute des Dj internationaux. On débute avec deux chansons inédites, « Good Times I’m In Love » (interprétée par Tenny Raphaella) et « Watcha Gonna Do » avant de poursuivre avec les incontournables « Je suis music », « Give me love » et « Cerrone’s Paradise ». Pour la partie remixée de l’album, les titres sont repris par : Armand Van Helden, Bob Sinclar, Groove Armada ou encore Dax Riders. En bref on peut profiter des versions originales et de versions revisitées des ses tubes, une sorte de deux en un qui comble notre bonheur et notre nostalgie d’antan.

Steve Miller Band à l’Olympia le 2 novembre (annonce)
H.S.E (Human Stock Exchange) tome 1 de Xavier Dorison et Thomas Allart
Marie Pichereau

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *