Musique

Bertrand Belin le sobre dandy

13 octobre 2010 | PAR Bérénice Clerc

Vous trouvez la chanson française de plus en plus pauvre ? Vous pleurez Barbara, Bashung, Gainsbourg, Jean Ferrat et tous vos amis chanteurs à textes ?

Christian Paccoud, Alain Leprest ou Francesca Solleville ne sont pas inconnus pour vous, mais juste, hélas, méconnus du grand public ?

Bertrand Belin, comme Bab’x, est donc entré en musique pour vous !

Ne vous méprenez pas, les autres oreilles, non avisées, seront également ravies de découvrir les histoires contées sobrement par Bertrand Belin, sublimées par des musiques, sobres et simples.

Après un album éponyme en 2005 et La Perdue en 2007, le 20 septembre, Bertrand Belin nous a livré son Hypernuit.

Un Album pur, poétique et mélancolique, où le spleen se mélange à l’espoir de jours meilleurs attendus avec certitude par ce dandy au look affuté par une mode bien à lui, ne laissant surement pas  les femmes indifférentes…

Ses textes, bien qu’improvisés au micro, sont ciselés et laissent place à une interprétation riche, sans grandiloquence aucune, juste le plaisir de laisser les mots valser sur la basse de Thibault Frisoni, vibrer sur un piano, frétiller au rythme des percussions de Tatiana Mladenovich et toucher à grand coups d’émotions textuelles.

Élégant est un mot fait pour lui, des accents pop et folk résonnent dans cette hypernuit enragée mais humaine.

Entrez dans cette maison conteuse de vie, laissez vous bercer par les mélopées parfois sensuelles, faites pour onduler votre corps tel le titre « Ta peau » ou danser votre cerveau comme « Vertige Horizontale », la plus parlante, de mon point de vue, sur cet album.

En quelques mots, si vous connaissez la chanson française cet album est pour vous, si vous ne demandez qu’à l’aimer il en est de même et si vous n’en avez jamais écouté pour des raisons diverses, variées et respectables, alors foncez aussi, vous y trouverez ce que vous n’osiez pas chercher.

Bertrand Belin, « Hypernuit »(Cinq7 / Wagram), sortie le 20 septembre 2010, 15 euros.

En concert à la Boule Noire le 1er décembre 2010, 120 bd Rochechouart, Paris 18e, m° Pigalle ou Anvers.
Toute les infos sur les dates de Bertrand Belin sur son myspace.


Bertrand Belin – Hypernuit
envoyé par CInq7. – Regardez d’autres vidéos de musique.

Infos pratiques

Gérard Garouste revisite un immeuble ancien de la rue de l’Université : portes ouvertes
Rappel des évènements cinématographiques d’Octobre au Forum des Images
Bérénice Clerc
Comédienne, cantatrice et auteure des « Recettes Beauté » (YB ÉDITIONS), spécialisée en art contemporain, chanson française et musique classique.

One thought on “Bertrand Belin le sobre dandy”

Commentaire(s)

    Publier un commentaire

    Votre adresse email ne sera pas publiée.

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *