Musique
Au fil des voix se déroule à Vaison-la-Romaine du 7 au 10 aôut

Au fil des voix se déroule à Vaison-la-Romaine du 7 au 10 aôut

20 juillet 2012 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Au Fil des Voix illustre de façon engagée l’authenticité du dialogue des cultures et la formidable diversité des cultures à l’écart des musiques trop souvent formatées de la production discographique « globalisée ». Plusieurs éditions ponctuent l’année dans différentes villes françaises, l’édition estivale ayant lieu du 7 au 10 août à Vaison-la-Romaine.

A l’opposé des traditions figées les artistes d’Au Fil des Voix venus d’Espagne, d’Argentine, d’Italie et du Mali élaborent avec talent de nouveaux répertoires. Une vingtaine d’artistes, parmi lesquels certains présentent leurs premiers spectacles, confrontent des univers musicaux d’une grande diversité, d’un style à l’autre sans frontières, avec une générosité porteuse d’espoir en ces temps de grande incertitude. La soirée d’ouverture dans le magnifique Théâtre Antique rendra ainsi hommage à la Méditerranée des poètes, avec un programme exceptionnel présenté par la légende de la chanson espagnole engagée, Paco Ibáñez.

Dans cet esprit de découverte de l’autre et de partage, le festival s’engage également dans des actions culturelles à long terme autour des chants de la Méditerranée, à destination du jeune public.

Le programme :
– mardi 7 août 2012 à 21h30, Théâtre Antique : le chanteur engagé et symbole de la résistance culturelle Paco Ibáñez, qui présente un programme autour de la Méditerranée, entre traditions espagnoles, françaises, occitanes, catalanes, arabes, italiennes.
– mercredi 8 août 2012 à 21h30, Théâtre du Nymphée : les soeurs jumelles argentines Las Hermanas Caronni : chansons originales alliant tango, milonga, chacacera à la musique classique
– jeudi 9 août 2012 à 21h30, Théâtre du Nymphée : Canzoniere Grecanico Salentino, le plus grand groupe de musique traditionnelle des Pouilles dédié à la danse de la Pizzica, la tarentelle du Salento : ballades amoureuses, chants sociaux entrainent le public dans un état de transe grâce à l’alliance des rythmes obsessionnels des tarentelles à une énergie rock. 6 musiciens et une danseuse.
– vendredi 10 août 2012 à 21h30, Théâtre du Nymphée : la chanteuse malienne Fatoumata Diawara : compositions folk teintées de musique pop, de jazz voire de funk issu de son premier album, « Fatou »

Et également : lundi 6 août 2012 à 19h, soirée cinéma espagnol, sous le parrainage de Paco Ibáñez, au cinéma Le Florian. Découverte de deux films références de la cinématographie ibérique, Flamenco, Flamenco de Carlos Saura et Mourir à Madrid documentaire de Frédéric Rossif. Avec un repas espagnol.

Dogmatique Water Soul de Vendetta Mathea au Off d’Avignon
Réédition du film Le Train, de John Frankheimer, avec Burt Lancaster, Michel Simon et Jeanne Moreau
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture