Musique

Anoraak, entre chaud et froid

10 septembre 2010 | PAR Tristan Karache-Prudent

Issu du collectif Valérie, Anoraak revisite les années 1980 voire 1990 avec ses tubes electro-pop. Derrière ses lunettes noires, le nantais aux diverses influences allant d’Antonin Dvorak au groupe Phoenix sort son nouvel album intitulé « Wherever the Sun Sets ». L’intégralité des chansons sera disponible sur Deezer le 20 septembre prochain.

Entre chaud et froid, Anoraak dévoile son univers grâce à des sonorités venant tout droit d’une autre époque. Lors d’une interview, il a déclaré être né en 2022… Aussi déjanté que ses chansons, c’est avec un plaisir non dissimulé que l’on écoute ces quelques notes avec nostalgie. Pour cette création, l’artiste a collaboré avec deux voix féminines, l’écossaise Siobhan Wilson pour un tour en espace et Sally Shapiro pour une ballade aux confins des glaciers nordiques.

Le seul bémol étant que l’explorateur ayant inventé la machine a remonter le son ne soit pas capable de créer quelques chose de vraiment nouveau. La plupart des tracks ressemblent beaucoup trop à d’autres artistes et ont comme un goût de déjà-vu. Il faut prendre cet album comme une sorte de remix des années 80 et ne pas bouder son plaisir.

Anoraak, « When the sun sets », (Grand Blanc / Naïve), 13 euros. Sortie le 21 septembre.

Anoraak est au festival Scopitons de Nantes le 17 septembre, et à Paris, à la Boule Noire le 5 novembre, dans le cadre du Festival des Inrocks.

Voici la chanson «Above Your Head»

Infos pratiques

Mon « look » Agnès b.- the party !!
La vie au Ranch, du cocon à l’âge des possibles
Tristan Karache-Prudent

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *