Musique
Air Bag One : le nouveau trio de la scène française indé

Air Bag One : le nouveau trio de la scène française indé

22 mars 2012 | PAR Francois Colombi

A l’image des Mancuniens de Wu Lyf qui séduisent autant par leur musique que par le mystère qui les entoure, le trio parisien Air Bag One  se caractérise par une visibilité réduite et une communication faible. Apparu sur la toile en 2011, le groupe sort son premier maxi (ep) Summer Killed Us.

S’ il fallait mettre le groupe dans une case on cocherait celle « d’indie rock electro ». Mais bon , mettre une étiquette sur un groupe est-ce vraiment necessaire ?
Selon les dires du groupe, le nom leur serait venu après qu’un des membres ait été sauvé par un gros coussin d’air dans un accident de voiture. Dans le fond pourquoi pas ? Trois mots pour un trio qui est composé de Jips à la guitare, Cyprien à la batterie et Loris au chant/guitare/clavier.
Arborant fièrement une guitare recouverte du drapeau anglais (la même que Noel Gallagher), les influences du groupe sont multiples. Et c’est évidement vers l’Angleterre et les Etats-Unis que le groupe va les chercher. Ils citent donc Bowie, Beatles et Pink Floyd pour les anciennes, MGMT, Muse et The Strokes pour les plus récentes.
Le son à la fois léché et sophistiqué rappelle celui de Phoenix tandis que les mélodies électroniques évoquent Two Door Cinéma Club (et on ne s’en plaint pas). On regrettera tout de même que le groupe ne chante exclusivement qu’en anglais.
Si le trio n’est pour l’instant qu’ à ses premiers balbutiements, il démontre avec ce maxi un véritable potentiel. Un groupe qui a de l’avenir.

Ils seront en concert le samedi 24 mars dans le cadre du chorus festival.
Plus d’info ici

Du fond des gorges, exploration foutraque du langage à la Bastille
Le prochain film de Tim Burton: Johnny Depp en vampire dans « Dark Shadows »
Francois Colombi

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture