Musique
3ème édition de la Nuit SFR Live Concerts – Nuit de l’électro

3ème édition de la Nuit SFR Live Concerts – Nuit de l’électro

21 septembre 2011 | PAR La Rédaction

Samedi 8 octobre, à partir de 18h et jusqu’à l’aube, la nef du Grand Palais s’électrisera pour la troisième édition de la Nuit SFR Live Concerts qui réunira le meilleur de la scène électro. Aux côtés d’Agoria, Cassius, Crystal Fighters et Modeselektor, le lauréat du concours SFR Jeunes Talents Nicolas Gomez et la révélation made in UK, SBTRKT, compteront au line up de la soirée.

Pour sa troisième édition, la Nuit SFR Live Concert convie depuis l’Angleterre, l’Allemagne et la France, ce que la musique électronique compte de plus talentueux. SBTRKT, est la dernière sensation made in UK. Dans un sillon déjà ouvert par Burial et développé par James Blake, Mount Kimbie ou encore Magnetic Man, Aaron Jerome aka SBTRKT donne au post-dubstep ses lettres de noblesse.
En matière de révélations, on entendra également le français Nicolas GOMEZ qui exerce ses talents de DJ à travers la production d’une musique éclectique qui mêle deep house, drum & bass, dubstep et jazz.
Venu de Berlin, MODESELEKTOR : un duo déjanté composé de Sebastian SZARY et Gernot BRONSERT. Remarqués par Ellen Allien, papesse de la techno outre-Rhin et chef de l’écurie Bpitch Control, ils s’imposent en quelques années sur la scène électronique internationale et multiplient les collaborations avec Paul St-Hilaire, TTC, Miss Kittin ou Thom Yorke.
Invités d’Angleterre, les CRYSTAL FIGHTERS présenteront un son qui emprunte à la culture basque, mêlant une dynamique de danse à un vent de mélancolie. S’ils remuent les foules avec leurs lives décapants, leur musique est aussi une expérience sensorielle intégrale, entre hédonisme de l’instant et invitation à l’ailleurs.
A leurs côtés, ceux qu’on n’ose plus présenter: AGORIA et CASSIUS, des français qui habitent la scène électro depuis plus d’une dizaine d’années déjà. Sébastien Devaud, aka AGORIA, est un DJ et producteur lyonnais discret, cofondateur des Nuits Sonores et patron du label InFiné. Influencé aussi bien par la techno de Détroit que par la musique classique ou le jazz, il est aujourd’hui considéré comme l’un des piliers de la techno française. CASSIUS : le duo ZDAR-BOOMBASS qui a participé à l’explosion de la french touch dans la seconde moitié des années 1990. Plus récemment, ils ont créé l’événement en sortant six titres explosifs sur le label Ed Banger, dont le tube « I <3 u so ». Avec cet EP, CASSIUS entretien la recette d’un succès prolongé : un mélange pêchu et dansant des styles les plus divers. Pour le Grand Palais, ZDAR et BOOMBASS nous réservent un set spécial, avec des images inédites.
Tous se succèderont donc dans la nuit du 8 au 9 octobre sous la verrière d’un Grand Palais réaménagé par Pierre SCHNEIDER et François WUNSCHEL, pour 1024 architecture. Attendez-vous donc à une scénographie délirante où pixels, mètres et inches cohabitent dans une hésitation entre virtuel et réel.

Emma Letellier

10ème édition de la Fête de l’animation
Chiara Parisi nommée à la tête de la Monnaie de Paris
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture