Musique

3 récompenses posthumes pour Michael Jackson aux American Music Awards

24 novembre 2009 | PAR Mikaël Faujour

Hier soir (cette nuit, pour l’heure française), se tenait la cérémonie des American Music Awards. Largement dominée par le hip-hop, le R&B et la pop, la soirée a surtout marqué par la triple consécration posthume du feu King of Pop.

La saison des cérémonies de récompenses pour l’année 2009 est déjà bien entamée. Après les MTV Video Music Awards en septembre, la chaîne généraliste ABC organisait hier soir, à son tour, une soirée musicale à grand spectacle on ne peut plus mainstream US.

Sur la scène, sont apparus des grands noms de la pop, du R&B et du hip-hop américain, vedettes montantes (Lady GaGa), jeunes stars confirmées (Rihanna, Alicia Keys, Black Eyed Peas) ou vieux « routiers » du business (de Mary J. Blige, Jennifer Lopez, etc.).

Janet Jackson (dont le deuxième best-of vient de paraître et que nous vous présenterons bientôt) y a donné un medley de plus de 7 minutes. Jennifer Lopez s’y est distinguée pour une dérisoire gamelle lors de sa chorégraphie. Shakira est venue y présenter le deuxième single de son dernier album She Wolf, « Give It Up to Me ».

Surtout, Michael Jackson, mort cet été à l’âge de 50 ans, s’est vu attribuer trois récompenses posthumes : celle de meilleur artiste pop/rock, celle du meilleur album pop/rock (Number Ones, compilation best-of rééditée cette année) et celle de meilleur artiste masculin soul/R&B. Pour le meilleur ou le pire, cette année aura largement été la sienne. En guise de commémoration modeste, nous vous proposons la vidéo de l’un de ses chefs d’œuvre dans le court-métrage musical : « Smooth Criminal ».

Pina Bausch, omniprésente absence
Kyle Eastwood en concert au New Morning
Mikaël Faujour

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *