Musique

<em data-lazy-src=

2062 / aller-retour vers le futur : à la Gaîté lyrique, demain est déjà là

01 février 2012 | PAR Justine Hallard

Jules Verne avec ses Vingt mille lieues sous les mers ou encore Stanley Kubrick et son 2001, Odyssée de l’espace ou bien entendu le non moins célèbre Robert Zemeckis avec ses nombres de Retour vers le futur, l’art fait la part belle aux interrogations des hommes quant à l’avenir et s’y révèle comme un formidable terrain de jeux et d’improvisation. Le questionnement se poursuit au cœur de la Gaîté lyrique, comme une récurrence viscérale et certainement nécessaire à notre ère. Voyage initiatique et numérique vers l’année 2062, année qui marquera alors le bicentenaire de la Gaîté.

2062 / aller-retour vers le futur se propose comme un va et vient entre présent et futur, avec un petit tour par le passé. C’est ici plus de 20 artistes qui, telle une petite fabrique numérique à réfléchir notre devenir, nous entraînent dans leurs cheminements, vers ce que pourrait être notre société en 2062 ou tout simplement ce quel’être humain que nous sommes aujourd’hui pourrait devenir.

Le parcours, sur les quatre étages que compte la Gaîté lyrique, commence par une projection dans le futur à travers une série d’installations du collectif Pleix, pour mieux interroger le présent. Les illusions esthétiques de nos lieux de villégiatures se découvrent alors comme des petits bouts de bonheur microscopiques qui auraient été dévorés par notre surconsommation de voyages et loisirs ; ces formes aussi roses bonbon que moelleuses nous apparaissent finalement comme aussi chimiques que visqueuses lorsqu’il s’agit en définitive de notre assiette du futur. Vous l’aurez compris : Adieu la grande bleue et les plages de notre enfance, au revoir la saucisse de Francfort et le céleri rémoulade de mamie… bonjour les vacances glauques et la mal bouffe mortifère ! Le message est clair… Nos amis les bêtes, eux, s’y préparent déjà et vous en donneront quelques aperçus…

Jean-Louis Fréchin et son installation Saudade du futur – 1862-2062, une chronologie du futur, quoi qu’un tantinet trop linéaire, a su trouver un partenaire de choix avec le musée des Arts et Métiers pour cette escapade dans les objets du passé qui firent la révolution de leurs temps. Une petite incursion qui laisse pronostiquer à l’artiste que les sciences et les maitrises de nouvelles énergies laisseront largement leurs places au développement des outils de communication et de productions industrielles…

Petit à petit, le spectateur, comme un signe qui veut lui être révélé, va aller à la rencontre de lui-même dans un parcours de plus en plus intime. Quelle place pouvons-nous donner à nos propres choix ? Comment influencer le futur et les modes de vie qui seront les nôtres ? Autant de questions que le spectateur sera amené à se poser en passant par la Micro ferme en milieu urbain de Damien Chivialle.

Et c’est au dernier étage que l’expérience de 2062 aboutit sur des installations aussi ludiques qu’interactives avec la Série 2067 de David Guez. Pensez à envoyer un e-mail à votre moitié avec date de réception à choisir entre demain ou une toute autre dans les cinquante années à venir, ou encore à laisser votre témoignage audio telle une capsule prête à partir dans l’espace et à être rouverte en 2062! …Mais cependant faites bien attention au Robot ADM9, véritable automate trader du collectif RYBN, ici pour vous rappeler que pendant ce temps les marchés financiers, aussi absurdes soient-ils, sont bel et bien en train de choisir votre futur… Mais 2062 nous permet surtout de réaliser qu’il est encore temps de choisir notre vivre ensemble de demain. Enfin, n’attendons pas trop non plus…

 

Programme complet des manifestations (conférences, concerts, performances…) autour de l’exposition.

Crédit visuel à la une : ©Pleix

Infos pratiques

Viola Davis, Portrait d’une actrice nominée aux oscars
Sortie dvd : Un été brûlant de Philippe Garrel
Justine Hallard

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *